Maroc: Journée internationale des monuments et des sites - Un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat

Rabat — Le Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS Maroc) et la Fondation pour la sauvegarde du patrimoine culturel de Rabat, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, célèbrent la Journée internationale des monuments et des sites en programmant des actions de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat.

Instituée par ICOMOS depuis 1982, la Journée internationale des monuments et des sites est célébrée le 18 avril de chaque année. L'édition 2021 est placée sous le thème "Passés complexes, Futurs divers".

En adoptant la thématique retenue pour cette année, les organisateurs soulignent qu'ils souhaitent éclairer le grand public sur le passé riche de la ville de Rabat et se projeter sur l'avenir avec un nouveau regard basé sur des valeurs humaines et la reconnaissance des valeurs universelles du patrimoine culturel.

Ainsi, dès le lundi 19 avril, une action de sensibilisation auprès des écoles de Rabat sera menée en partenariat avec l'Académie rgionale d'éducation et de formation de Rabat-Salé-Kénitra, indique un communiqué des organisateurs, faisant savoir que l'objectif est de faire découvrir aux écoliers, sous la conduite de leurs enseignants, la portée de l'inscription de Rabat sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO et de les sensibiliser par rapport à sa valeur universelle exceptionnelle.

En parallèle à cette action, 400 écoliers répartis sur 20 écoles de Rabat participeront à l'atelier artistique "Je dessine mon patrimoine", qui a pour but de sensibiliser ces écoliers aux valeurs historiques de Rabat, selon la même source.

A travers la création artistique et plastique et en stimulant leur imaginaire, les écoliers délivreront leurs perceptions du patrimoine, poursuit le communiqué, notant que les travaux des écoliers feront l'objet d'exposition, une fois les conditions sanitaires le permettront.

En plus de l'intérêt particulier porté par les jeunes au patrimoine, un webinaire destiné au grand public est programmé pour le 29 avril autour du même thème. Ce webinaire évoquera le passé millénaire de Rabat et sa Région et ce depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Il traitera aussi de la valeur universelle exceptionnelle de Rabat classée patrimoine mondiale depuis 2012 et comment la préserver pour la transmettre aux générations futures, ajoute-t-on.

Depuis l'inscription de Rabat au patrimoine mondial de l'humanité en 2012, la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat, sous la Présidence de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a été consacrée en tant qu'organe transversal de coordination des actions de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine prévu par le plan de gestion, outil de gouvernance du bien inscrit par l'UNESCO.

La Fondation a pour vocation de perpétuer et de transmettre les valeurs historiques, architecturales, artistiques, paysagères, matérielles et immatérielles inhérentes au Patrimoine Culturel de Rabat. Pour ce faire, elle assure la veille des projets en cours et existants, favorise la synergie entre les acteurs concernés par la sauvegarde du patrimoine et œuvre pour la sensibilisation, la promotion et l'évaluation de l'état de conservation du patrimoine.

ONG internationale représentée au Maroc, l'ICOMOS se consacre à la conservation et à la protection des monuments, des ensembles et des sites du patrimoine culturel.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.