Cap-Vert: Elections législatives dans un contexte de pandémie

La ville de Praia, Ile de Santiago, au Cap-Vert, le 16 avril 2021.

Au Cap-Vert, les élections législatives se tiennent ce dimanche 18 avril. Les électeurs sont appelés à renouveler les 72 membres de l'Assemblée nationale dont est issu le chef du gouvernement, aux pouvoirs exécutifs importants. Pays insulaire et lusophone, membre de la Cédéao, le Cap-Vert, habitué des alternances démocratiques, fait figure de modèle de stabilité dans la région.

Après une campagne dans le contexte de pandémie de Covid-19, près de 600 candidats issus de six partis sont en lice pour ces législatives.

Deux principales formations dominent cependant la vie politique cap-verdienne : le Mouvement pour la démocratie (MPD), tendance libérale centre-droite, du Premier ministre sortant Ulisses Correia e Silva ainsi que le Parti Africain pour l'indépendance du Cap Vert (PAICV), ex-parti unique et membre de l'Internationale socialiste. A sa tête : Janira Hopffer Almada qui espère devenir la première femme à diriger le gouvernement.

Le MPD, vainqueur des dernières législatives, il y a 5 ans, se dit confiant pour conserver sa majorité à l'Assemblée, mais l'opposition attaque le gouvernement sur sa gestion de la pandémie et ses conséquences économiques. Le secteur du tourisme, qui représente un quart du PIB du Cap-Vert, est plombé par la crise sanitaire.

Autres grands thèmes qui ont marqué la campagne : la jeunesse, la diaspora - plus importante en nombre que les Cap-Verdiens résidant dans l'archipel, selon l'organisation internationale des migrations - ou encore le climat, alors que le pays fait face à la sécheresse.

L'élection présidentielle est ensuite prévue le 17 octobre prochain.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.