Afrique: Antonio Souaré ne devrait pas être candidat au prochain congrès électif de la fédération guinéenne de football (Feguifoot) le 14 mai prochain.

Antonio Souaré ne devrait pas être candidat au prochain congrès électif de la fédération guinéenne de football (Feguifoot) le 14 mai prochain. En effet, la FIFA a notifié dans une ordonnance transmise au secrétaire général de la Feguifoot que » Monsieur Mamadou Antonio Souaré est sous coup d'un jugement prononcé le 9 mars 2021 par la chambre de jugement de la commission d'éthique de la FIFA dans lequel ce dernier a été considéré coupable de violation du code d'éthique de la FIFA « .

C'est une affaire liée à la société de pari en ligne Guinée Games dont le prolongement a failli l'empêcher de prendre part au Congrès électif de la CAF, le 12 mars dernier. Une décision du TAS précise le 11 mars a cassé la décision de la CAF pas celle de la FIFA.

Dans ce courrier datant du 17 avril 2021 que nous pouvons considérer comme une ordonnance, la FIFA s'est référé sur des correspondances de plusieurs membres affiliés à la Feguifoot notamment l'AS Kaloum et le Hafia FC concernant l'éligibilité de Monsieur Souaré, pour demander à la commission électorale de la FG de prendre les dispositions.

La FIFA leur ordonne d'appliquer l'article 33 par 4 des statuts de la FGF édition 2020. Celui-ci stipule que » Ne pas avoir été jugé coupable de violation du code d'éthique de la FIFA et/ou de la FGF durant les cinq (5) années précédant la candidature « .

Elle ordonne par ailleurs à la commission électorale à appliquer ces principes liés à la candidature : » sur la base du code électoral de la FGF en notre possession (édition 2016) nous comprenons que la commission électorale de la FGF est responsable de la stricte application des statuts et règlements de la FGF durant la procédure électorale... »

Il est aussi ordonné au secrétaire générale de la Feguifoot de « communiquer la présente aux organes pertinents de la FGF ».

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X