Burkina Faso: Coopération bilatérale - Le président du Conseil de la confédération suisse en visite de travail au Burkina

Le président du Conseil de la fédération suisse, Andreas Aebi, a été accueilli par son homologue burkinabè, Bala Sakandé.

Le Président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a accueilli, à l'aéroport international de Ouagadougou, le dimanche 18 avril 2021, le président du Conseil de la fédération suisse, Andreas Aebi, en visite de travail au Burkina Faso, dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Le Burkina Faso et la Suisse entretiennent de « bonnes » relations de coopération à travers notamment la mise en œuvre de différents projets de développement. Dans ce cadre et pour la première fois, le président du Conseil de la fédération suisse (l'équivalent de l'Assemblée nationale), Andreas Aebi, séjourne au pays des Hommes intègres, du 18 au 21 avril 2021. Accueilli à sa descente d'avion à l'aéroport international de Ouagadougou, hier dimanche par le Président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, le chef du parlement helvétique a signifié que son séjour burkinabè s'inscrit dans le cadre d'une visite de travail.

« Nous mettons en œuvre plusieurs projets au Burkina Faso et nous avons décidé de prolonger de 5 ans le Programme de coopération suisse (2021-2025) d'un coût de 150 millions F suisses (environ 89,2 milliards F CFA, ndlr) », a-t-il fait savoir. Le programme indicatif de cette visite prévoit des activités dans le cadre de la coopération parlementaire. Il s'agit d'une audience avec le PAN, Bala Sakandé, une adresse à la Représentation nationale et des séances de travail avec des commissions générales du parlement. Pour la coopération bilatérale, il est prévu une audience des deux chefs de parlement avec le président du Faso, le lancement du Programme de coopération suisse 2021-2025 et des visites de terrain à Poa, Koudougou et Fada N'Gourma.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.