Sénégal: Télévision - La série inspirée de l'affaire Adji Sarr sera retirée de la diffusion

18 Avril 2021

La série télévisée « Baline Coumba, auparavant 'intitulée « Thiey Adji Sarr », du nom de la jeune femme masseuse, va être retirée de la diffusion, bien que déjà objet d'une bande-annonce sur Walf Tv.

Selon un communiqué de presse, rendant compte de la réunion entre le CNRA et l'équipe du film, le producteur et le scénariste en avaient déjà pris la décision et la rencontre de ce dimanche avec le CNRA a entériné la suspension de la diffusion de ce qui avait initialement été intitulé « Thiey Adji SARR".

Déjà, note le texte du CNRA, les réactions indignées et les condamnations anticipées avaient déjà entraîné le changement de titre, "Thiey Adji SARR" devenant Baline Coumba. Comme relevé d'ailleurs par le communiqué, à l'origine, ce titre mis en exergue renvoyait à une affaire pendante devant la Justice. « Les réactions multiformes dans l'espace public n'ont été ignorées, ni par les intervenants dans la série ni par le Conseil National de Régulation de l'Audiovisuel » lit-on dans le texte.

Ainsi, le Président du CNRA, Babacar DIAGNE a convoqué, ce dimanche au siège de l'institution, une réunion d'explications impliquant le producteur de série, Serigne Modou Diop, le scénariste Aziz Niane par ailleurs membre de la Troupe théâtrale Soleil Levant de Thiès, en présence du directeur de la Cinématographie, Germain Coly et de Pape FAYE, président de l'ARCOTS, l'Association regroupant les Artistes et Comédiens du Sénégal dont ce dernier est le représentant au CNRA.

« Les principaux concernés par la production, en amont comme en aval n'ont pas mis du temps à s'entendre sur ce qu'il fallait faire de Baline Coumba. Le Scénario (provisoirement) retiré de la diffusion, sera revu par l'auteur avec l'accord du producteur, en collaboration avec la direction de la Cinématographie » informe le compte-rendu du CNRA.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.