Tunisie: EST-JSK ( 3-1 ) - Un beau vainqueur, un beau vaincu !

19 Avril 2021

Même s'ils n'avaient plus rien à cirer, les Aghlabides ont sorti une prestation honorable.

Mais au final, le métier des «Sang et Or» a fait la différence.

Stade olympique Hammadi-Agrebi de Radès. EST bat JSK : 3-1. (0-0 à la mi-temps). Buts d'Anis Badri (62' et 88') et Khalid Basit (63') pour l'EST ; Iheb Adami (73') pour la JSK. Arbitrage de Fredj Abdellaoui.

EST : Ben Chérifia, Fadaa (Derbali 76'), Rabii, Yaakoubi, Chammam, Meskini (Benguit 46'), Ben Romdhane, Ben Choug, Marzouki (Badri 46'), Khalid (Khénissi 64') et Meziane (El Houni 46').

JSK : Hazgui, Jemmali, Helali, Chortani, Slimène, Knaissi, Mtiri, Ragoubi (Haddad 67'), Neffati, Adami 82') et O. Romdhani.

Relégués en Ligue 2 depuis trois journées déjà, les Aghlabides se sont déplacés à Radès n'ayant plus rien à cirer, mais voulant faire bonne figure quand même. Les «Sang et Or», eux, étaient dans l'obligation de gagner pour continuer à maintenir la distance par rapport au dauphin étoilé. Les hommes de Mouine Chaâbani sont montés en attaque dès les premières minutes du jeu. La première grosse occasion a été enregistrée à la 8' quand Ben Romdhane dribbla des défenseurs adverses avant de tirer mais sa balle s'écrasa sur le poteau droit de Hazgui. Et même si le jeu était à sens unique, attaque contre défense, un joueur s'est particulièrement distingué dans la formation aghlabide, le gardien Amine Hazgui, qui a rendu la vie difficile aux attaquants «sang et or», particulièrement durant la première mi-temps. A la 20', il repoussa un tir puissant de Ben Choug. Trois minutes plus tard, le même Hazgui s'interposa à une autre tentative «sang et or» : une action collective entamée par Meziane qui remit à Khalid, à son tour de servir Marzouki dont le tir puissant est repoussé par le portier kairouanais (23').

Changements payants

A la mi-temps, le coach «sang et or» a opéré trois changements simultanés dans la perspective d'apporter une plus-value à l'animation offensive. Badri, El Houni et Benguit ont remplacé respectivement Marzouki, Meziane et Meskini. La défense kairouanaise fera encore de la résistance pendant un petit quart d'heure avant de s'écrouler. On jouait la 62' lorsque Khalid servit Badri dans le dos des défenseurs. Ce dernier n'avait qu'à terminer le travail en logeant la balle dans les filets de Hazgui. Une minute plus tard, Khalid est revenu à la charge en profitant d'un long centre, toujours dans le dos des défenseurs, pour doubler la mise d'un tir cadré (63'). Du côté kairouanais, l'incorporation de Haddad leur a permis de réduire le score. Ce dernier a servi sur un plateau Adami qui réussit à tromper Ben Chérifia (73').

Nous croyions être au bout de nos surprises. Rien de tel. Encore un changement payant : El Houni qui sert Derbali à son tour de centrer pour Badri. Ce dernier, d'une reprise de la tête, trompa Hazgui (88').

Au coup de sifflet final, l'EST a, certes, gagné. Mais la JSK n'a pas démérité non plus..

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.