Maroc: Protection sociale - SM le Roi vient d'amorcer une réforme historique à l'avenir prometteur (spécialiste)

Rabat — Le projet de généralisation de la protection sociale, lancé par SM le Roi Mohammed VI, est une réforme historique à l'avenir prometteur pour assurer la sécurité économique et le bien-être social de millions de personnes actuellement dépourvues d'assurance maladie, a souligné M. Youssef Benkaid, professeur à la Faculté de Droit de Tétouan et spécialiste en la matière.

"Ce projet phare est la consécration d'une volonté Royale ferme de placer la promotion du secteur social et l'amélioration des conditions de vie des citoyens au cœur de la dynamique de développement économique", a expliqué M. Benkaid dans une déclaration à la MAP.

Pour cet ancien cadre de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), la mise en œuvre de ce chantier contribuera à l'amélioration des conditions de vie et de l'état de santé de millions de citoyens et de leurs familles et à la transformation de la politique publique de santé, appelée dorénavant à considérer la protection sociale comme étant à la fois un devoir envers le citoyen et un investissement à forte utilité sociale, de nature à impacter positivement et durablement la croissance économique à long terme.

Ce chantier, qui intervient dans un contexte exceptionnel marqué par la pandémie de Covid-19 et qui a montré la fragilité de certains secteurs sociaux, est de nature à assurer la protection sociale aux catégories les plus démunies, sans oublier la classe moyenne à travers la généralisation de l'assurance maladie obligatoire de base au profit des commerçants, artisans et professionnels indépendants soumis au régime de Contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l'auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité.

Cette réforme historique contribuera également à soutenir le pouvoir d'achat des Marocains, intégrer le secteur informel et promouvoir la protection sociale, a-t-il relevé, notant que ce projet sociétal est aussi un outil de réduction des risques sociaux, de renforcement de la cohésion sociale et de redistribution des fruits de la croissance économique.

Dans le but d'améliorer la couverture sociale et de renforcer le système de protection sociale en vigueur, M. Benkaid a rappelé qu'une autre réforme a été adoptée récemment avec pour objectifs l'unification des structures, l'uniformisation des avantages et surtout la généralisation de la couverture sociale.

Et de conclure que d'ores et déjà, l'accès d'une frange importante de la population en général, et des personnes âgées en particulier, aux programmes du système de protection sociale est indispensable pour réduire la pauvreté et les inégalités et inscrire le Royaume au rang des pays émergents.

SM le Roi Mohammed VI avait présidé, mercredi dernier, la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et de signature des premières conventions y afférentes.

Ce chantier royal, qui bénéficiera dans un premier temps aux agriculteurs, artisans et professionnels de l'artisanat, aux commerçants, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de CPU, au régime de l'auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité, devra s'étendre, dans un second temps, à d'autres catégories dans la perspective de la généralisation effective de la protection sociale à tous les citoyens.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.