Afrique: Jeux de la solidarité islamique - Le Cameroun, hôte de la 6e édition

Ces prochaines années, le Cameroun sera sous le feu des projecteurs à travers l'accueil d'importantes compétitions sportives internationales. Après le récent Championnat d'Afrique des nations 2020 de football, le pays des Lions indomptables va accueillir l'an prochain la Coupe d'Afrique des nations 2021.

En 2025, le Cameroun sera l'hôte des sixièmes Jeux de la solidarité islamique, la grand-messe sportive des pays ayant l'islam en partage. L'annonce officielle est intervenue vendredi dernier au terme de la réunion (en visioconférence) du conseil exécutif de la Fédération sportive pour la solidarité islamique. Une première pour le continent après les précédentes éditions attribuées à l'Arabie Saoudite (2005), à l'Iran (2009), à l'Indonésie (2013), à l'Azerbaïdjan (2017) et à la Turquie (2021 mais reporté en 2022). Hamad Kalkaba Malboum, le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun revient sur l'aboutissement du dossier de candidature du Cameroun, les arguments présentés ainsi que quelques éléments du cahier des charges à satisfaire.

Le Cameroun vient de se voir attribuer la 6e édition des Jeux de la solidarité islamique par la Fédération sportive pour la solidarité islamique. Comment arrive-t-on à cet heureux résultat ?

Avant de faire un acte formel de candidature, nous avons sollicité l'accord des hautes autorités de la République. Le chef de l'Etat a marqué son accord dans ce sens. Par la suite, le ministre des Sports et de l'Education physique a mis en place un comité de réflexion qui a préparé notre candidature avant de l'adresser à la Fédération sportive pour la solidarité islamique (Fssi). Le Cameroun n'était pas seul en compétition. Il y avait aussi les candidatures des comités olympiques d'Iran, de Syrie et du Burkina Faso. Vendredi dernier se tenait la réunion du conseil exécutif de la Fssi où devait être décidé la date des 5es Jeux de la solidarité islamique et l'hôte de la 6e édition. A l'unanimité, le conseil a attribué l'organisation de ces jeux au Cameroun.

Quels ont été les principaux éléments qui ont milité en faveur du dossier du Cameroun ?

L'Asie a déjà eu l'occasion d'organiser ces Jeux à trois reprises. L'Europe deux fois. Il était important aussi que l'Afrique accueille cette manifestation sportive puisque les valeurs de solidarité qui nous rassemblent, ne sauraient être monopolisées par un ou deux continents. Tel est le principal argument mis en avant dans la défense de notre candidature. Il a été validé et le choix s'est porté sur le Cameroun au détriment du Burkina Faso.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.