Cote d'Ivoire: Karaté - L'Aikash a un nouveau président

Ossey Ahontchi Etienne, ceinture noire 4e Dan de shotokan, administrateur des services financiers est depuis samedi dernier, le nouveau président de l'Association ivoirienne de karaté shotokan (Aikash).

Il a été élu par acclamation à la cité universitaire de Cocody Mermoz par les 80 représentants de clubs présents, lors de l'Assemblée générale élective. Seul à la barre après l'invalidation de la candidature de Koudouho Gueya André, Ossey Etienne va diriger cette association pour les quatre prochaines années et succède à Me Sanogo Abdoulaye. « C'est un sentiment de joie et de gratitude. Nous étions partis pour une élection par bulletin secret, mais au final, j'ai été élu par acclamation. Unanimement, les membres de l'Association ont souhaité que je sois le président de l'Aikash. C'est un défi à relever et je compte sur le soutien de tous pour y arriver », a déclaré le nouveau président de l'Aikash.

Maîtres N'Dri Dominique et Bamba Bourahima ont également été élus par acclamation comme commissaires aux comptes de l'association. Avant d'arriver au choix du nouveau président, le comité directeur sortant, qui a démissionné quelques jours avant cette élection a fait la lecture des bilans moral et financier de sa gestion.

Ce qu'on retient de ces bilans, c'est que l'ancienne équipe part avec une caisse pleine de 1,030.250 FCfa. En quatre années de gestion, Me Sanogo Abdoulaye et son équipe ont, entre autres actions, doté l'association de textes et également procédé à l'élection de présidents de zones, sans oublier la mise en place du collège des ceintures noires.

Il faut indiquer que présent à cette Assemblée générale, Maître Fanny Aboubacar, président de la fédération ivoirienne de karaté, a félicité le nouveau président de l'Aikash et l'a invité a beaucoup de courage pour faire face aux nombreux défis qui l'attendent à la tête de cette association.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.