Togo: Une fin précipitée du mandat d'Akpovy en vue ?

Le verdict du procès dans l'affaire Agouwa de Koussountou et la Fédération Togolaise de Football (FTF) au Tribunal Arbitral de Sport (TAS) est imminent. Dans une correspondance en date du 14 avril 2021, le TAS annonce le verdict pour le 7 mai prochain.

« Au nom de la Formation arbitrale en charge de la procédure arbitrale mentionnée sous rubrique, je vous informe que la présidente suppléante de la Chambre arbitrale d'appel a prorogé le délai prévu à l'art. R59 du Code de l'arbitrage en matière de sport jusqu'au 7 mai 2021. Je me tiens volontiers à votre disposition pour toute information complémentaire et vous prie de croire, cher confrère, Monsieur, à l'assurance de ma considération distinguée », a indiqué Pauline Pellaux, Conseillère auprès de TAS dans sa correspondance aux parties.

Initialement prévu le 16 avril puis prorogé au 7 mai, ce verdict est très attendu au Togo après le départ du très controversé technicien français Claude Le Roy.

Faut-il le rappeler, le Président d'Agouwa FC de Koussountou (D2) Kassendja Moustapha a introduit le 15 février 2020 une procédure par devant le Tribunal Arbitral de Sport (TAS), pour l'invalidation des décisions du congrès ordinaire et électif de la Fédération Togolaise de Football du 25 janvier 2020 à Kara pour défaut de quorum pour la prise des décisions et violations des articles 20, 25 et 29-1 des Statuts de la FTF. Le Président de la FTF, conscient de la gravité des faits avait entamé un règlement à l'amiable qui n'a malheureusement pas abouti.

Le Correcteur

N.B : Titre retouché

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.