Congo-Brazzaville: Social - L'eau et l'électricité dans les villages, un des défis du quinquennat

Dans son discours d'investiture, le président Denis Sassou N'Guesso a promis d'améliorer les services sociaux de base notamment l'eau, l'électricité, la santé dans les localités de l'arrière-pays de plus de 100 habitants. La population attend le passage de la parole aux actes.

« Il s'agit de doter tous les villages de plus de 100 habitants que compte notre pays d'un dispositif de fourniture d'eau potable, d'une connexion au réseau d'électrification rurale et d'un centre de soins intégré », a indiqué le chef de l'Etat, déroulant les axes de la gouvernance sociale du mandat qui commence.

Eau

Le taux d'accès en eau potable dans le pays est de 47% en zone rurale contre 66% en milieu urbain (données Unicef). La volonté exprimée d'en augmenter le taux d'accès en améliorant la qualité dans les villages permettra, entre autres, de lutter contre les maladies hydriques qui impactent négativement l'espérance de vie, réduisent la productivité du capital humain dans ces localités qui ravitaillent en aliments de base les grandes agglomérations et dont la prise en charge sanitaire pèse lourd sur le budget de l'Etat.

En 2013, soit huit ans en arrière, un projet hydraulique dénommé : « Eau pour tous » visant à implanter 4000 forages dans plus de 2000 villages équitablement répartis sur le territoire national avait été lancé. A ce jour, si dans certaines localités les forages sont fonctionnels et continuent de soulager la population, dans d'autres par contre, l'incivisme des bénéficiaires a pris le dessus sur l'intérêt général : panneaux solaires volés, cuves d'eau emportées, ces forages ne sont plus que vestiges. Il reste donc à savoir si c'est ce projet que le prochain gouvernement va réchauffer ou encore un autre sera mis en place tout en tirant les leçons...

Electricité

Selon les sources officielles, le taux d'électrification en milieu rural est de moins de 10%, donc faible. Avant que Denis Sassou N'Guesso ne le dise lors de son investiture, qu'un accent particulier sera mis le long de ce mandat, sur la connexion des villages au réseau d'électrification rurale, des actions ont été récemment réalisées dans ce sens : électrification de Djambala et Lekana les 12 et 13 février 2021, la mise en service des lignes Ollombo-Abala, Gamboma-Ongogni, Boko-Songho dans la Bouenza y compris dans les localités du Pool, de la Lekoumou et bien d'autres en début de cette année. L'électrification ainsi amorcée et qui sera poursuivie dans l'arrière-pays permet à la population de développer des activités génératrices de revenus, de sortir du chômage pour se prendre en charge.

Défi

Sur toute l'étendue du territoire national 342 000km2, il y a plus de 2000 villages ayant une densité démographique de plus 100 habitants. La fourniture d'eau potable et d'une connexion au réseau d'électrification rurale font partie des travaux titanesques, des défis à relever pour le gouvernement qui sera mis en place dans les prochains jours car il y a des localités difficile d'accès où la population parcoure des kilomètres pour s'approvisionner en eau et où l'électricité n'est qu'une vue de l'esprit.

Au niveau des zones urbaines où le taux d'électrification est estimé à 47%, le taux d'accès à l'eau potable est de 66%, la population continue de se plaindre des coupures intempestives. « L'Etat protecteur est tout entier dans l'engagement à améliorer le cadre de vie de nos concitoyens et la fourniture des services sociaux de base », a déclaré le président Denis Sassou N'Guesso en prenant l'engagement de faire en sorte que la gouvernance sociale et solidaire tienne ses promesses pendant les cinq ans de ce mandat.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.