Congo-Brazzaville: ZES de Pointe-Noire - Le gouvernement tient à concrétiser le projet

Le chef de l'Etat congolais a, lors de son investiture le 16 avril dernier, réitéré l'intérêt de rendre opérationnelles les zones économiques spéciales, notamment celles de la ville océane.

« Parlant de la zone économique spéciale de Pointe-Noire qui, par sa position, va développer les principaux pôles industriels, touristiques, technologiques et universitaire, retient toute notre attention. C'est d'ailleurs dans cette zone que va être construite la deuxième raffinerie nationale de pétrole, créatrice d'emplois pour les jeunes », avait déclaré Denis Sassou N'Guesso.

C'est également dans cette zone qu'est projetée, toujours pour les jeunes, la construction de la 3e université du Congo après Marien-Ngouabi de Brazzaville et celle à vocation panafricaine de Kintélé, avait-il poursuivi.

La ZES de Pointe-Noire, susceptible de s'étendre, couvre actuellement une superficie d'environ 27.900 hectares, soit 27 km2. Compte tenu des nombreux avantages, en termes d'emplacement, de disponibilité de matières premières et d'autres facteurs de production, ladite zone est bien placée pour soutenir les initiatives d'industrialisation en cours, entreprises par le gouvernement. Elle devrait offrir des infrastructures nécessaires et d'autres installations, ainsi que les services essentiels pour renforcer la base industrielle dans le pays.

Une fois en service, il est prévu que la zone étudiée stimule les activités manufacturières à valeur ajoutée utilisant des matières premières abondantes (minerais de fer, pétrole, autres sels minéraux, tels que le carbonate de potassium, le phosphate, etc.) disponibles dans la région de Pointe-Noire et ses environs.

En outre, les ressources naturelles et minérales sont perçues comme des domaines d'intervention clés censés établir une plate-forme pour que cette zone étudiée émerge comme un pôle industriel.

La vision de l'initiative d'implantation d'une ZES dans la région de Pointe-Noire, prévoit le développement d'une zone industrielle intégrée aux normes internationales axée vers les exportations et la facilitation de l'expansion de la production et des services de base, l'augmentation du commerce local, le renforcement des investissements étrangers, pour atteindre un développement durable.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.