Congo-Brazzaville: Vie des partis - L'UDH-Yuki entend poursuivre la vision de son président fondateur

Dans une interview accordée aux Dépêches de Brazzaville le 17 avril, le secrétaire national à la communication, porte-parole de l'Union des démocrates humanistes, UDH-Yuki, Justin Magloire Antoine Nzoloufoua, a dressé la future vision que le parti entend suivre après la disparition de son président fondateur, Guy-Brice Parfait Kolélas.

Dans son propos, ce dernier est d'abord revenu sur le combat politique de Guy-Brice Parfait Kolélas qui doit être, selon lui, un leitmotiv pour l'ensemble des militants et sympathisants dans la foi.

« C'est la foi en la vision de notre président fondateur qui nous donnera le courage d'affronter les difficultés. Nous devons vivre de l'espérance afin de nous préserver contre tout découragement... Foi et espérance, tel est ce duo qui nous conduira au Pakoïsme, doctrine que notre président nous a laissée », a-t-il déclaré.

Pour le porte-parole de ce parti, les militants doivent sublimer cette doctrine sur le travail, l'amour du prochain et la solidarité.

« Guy-Brice Parfait Kolélas n'est plus de ce monde mais il a incarné une vision. Dans son projet de société, il y a beaucoup de valeurs qui constituent les attentes de notre population et il serait donc judicieux de les incarner. Cette vision doit être la nôtre. Nous serons comme des soldats. Nous avons tous les atouts pour pérenniser la pensée de l'illustre disparu », a ajouté Justin Magloire Antoine Nzoloufoua.

L'UDH-Yuki, a-t-il renchéri, va tenir son élan et il sera l'un des grands partis de ce pays et nous le ferons sans son fondateur.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.