Cote d'Ivoire: Conseil économique, social, environnemental et culturel - Aka Aouélé et le Sud-Comoé reconnaissants au Président Ouattara

Eugène Aka Aouélé préside désormais aux destinées du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec). Heureux de sa nomination à la tête de cette institution, il a effectué les 17 et 18 avril une tournée dans le Sud-Comoé, sa région natale.

Objectif: informer ses " parents" N'Zima kotoko, Sanwi, Abouré, Essouman, Bétibé et Adoublé-Sohié de la confiance que le Président de la République a placée en lui. Tout le long de son trajet, Aka Aouélé, ancien ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, a marqué des arrêts sur l'axe Grand Bassam-Affiénou en passant par Adaou, Bonoua, Aboisso, Maféré, etc.

A chacune de ces étapes, il a communié avec les populations venues à sa rencontre et leur a porté la nouvelle de sa nomination à la présidence du Cesec. Il leur a ensuite demandé de se joindre à lui pour exprimer sa gratitude et celle de l'ensemble des fils et filles du Sud-Comoé au Chef de l'État pour cet acte qui honore les forces vives de cette région qui a déjà bénéficié de grands projets de développement.

A côté de ces réalisations, il a relevé la politique de promotion des cadres du Sud-Comoé engagée par le Président Ouattara. A titre d'exemple, il a cité Daniel Kablan Duncan, l'ancien vice-Président, le roi des N'Zima, Nana Tanoe Désiré, premier président de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire et l'ex-ministre des Affaires étrangères Marcel Amon Tanoh.

Le nouveau président du Cesec a fait savoir qu'en contrepartie de toutes ces actions, les populations de sa région ont su se montrer reconnaissantes envers leur bienfaiteur. Cela s'est traduit, à l'en croire, par les six postes de député sur les sept que la région a offerts au Rhdp aux législatives du 6 mars dernier.

Dans cette dynamique, Aka Aouélé a rappelé que les rois et chefs traditionnels du Sud-Comoé s'étaient fortement mobilisés pour témoigner la compassion des peuples de la région à l'occasion des obsèques des défunts Premiers ministres Amadou Gon à Korhogo et Hamed Bakayoko à Séguéla.

Cette tournée du président du Cesec a été meublée par de nombreuses actions sociales. Aka Aouélé a fait un important don composé de sucre et de riz d'une valeur totale de 10 millions Fcfa en soutien à la communauté musulmane en cette période de jeûne. Il a aussi offert des lots de matériels biomédicaux aux villages de Eboué, Adjouan et Aby.

Le président du Cesec n'a pas manqué de prendre en charge la totalité des frais d'organisation de la cérémonie de présélection du concours « Awoulaba Côte d'Ivoire 2021 » pour le compte du Sud-Comoé, tenue à Aboisso la veille, le 17 avril 2021.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X