Afrique: Covid-19 - Le continent veut produire ses propres vaccins

L'Union africaine a organisé la semaine passée un sommet virtuel sur la vaccination contre la pandémie de Covid-19 en présence des chefs d'État de l'Afrique du Sud, du Rwanda, et de la RDC.

Le sommet a débouché par la signature d'un Partenariat pour la fabrication de vaccins africains (PAVM), visant à créer cinq pôles de recherche et de fabrication en Afrique du Nord, de l'Ouest, de l'Est, centrale et australe.

Outre les dirigeants africains, la visioconférence a réuni le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, la directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) Ngozi Okonjo-iweala, le secrétaire exécutif du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (Nepad), Ibrahim Assane Mayaki, ainsi que des représentants du secteur privé et de la société civile.

L'objectif est de produire localement, d'ici 2040, 60% de tous les vaccins dont a besoin le continent (Covid et autres maladies). Des accords ont été signés avec la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), la banque panafricaine Afreximbank et l'Africa Finance Corporation.

Selon le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, la visioconférence a eu pour objectif de faire le point de la situation de la vaccination contre la pandémie de la Covid-19 en Afrique et de « formuler des recommandations » en vue de la création du cadre propice à la fabrication des vaccins, estimant que le continent doit disposer d'au moins six centres de production.

Les responsables de l'OMS, de l'OMC et du Nepad ont indiqué que leurs institutions étaient prêtes à soutenir l'Afrique dans son initiative de développer ses propres vaccins contre la pandémie de la Covid-19.

Avec ses 16% de la population mondiale, l'Afrique ne produit pour l'instant que 0,1% des vaccins dits « de routine », et ne représentait au 8 avril qu'à peine 2% des 690 millions de doses de vaccins contre la Covid-19 déjà administrées dans le monde, selon l'OMS.

En dehors des pays les plus touchés par la pandémie (Afrique du Sud, 53 663 morts au 17 avril, Égypte, 12 653 morts, Maroc, 8 934 morts), qui sont aussi industrialisés, la majorité des pays du continent, à revenus faibles ou intermédiaires, se reposent, faute de moyens alternatifs sur deux initiatives, l'une internationale et l'autre continentale.

Plusieurs pays du continent ont débuté des campagnes de vaccination grâce aux dons obtenus à travers le « mécanisme de solidarité internationale » des Nations unies et de la Chine.

A la date du sommet, l'Afrique comptait 4 351 166 malades de la Covid-19, dont 115 717 décès.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.