Ile Maurice: Covid-19 - Les circonscriptions 15, 16 et 17 ne sont plus considérées comme zones rouges

communiqué de presse

Le High Level Committee a pris en considération les résultats des tests PCR effectués dans la zone rouge à la suite d'un exercice de test massif et comme tous les résultats se sont avérés être négatifs, le Comité a agréé que les circonscriptions 15, 16, 17 ne sont plus considérées comme étant une zone rouge, à l'exception de Highlands.

Le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, a fait cette annonce, aujourd'hui, lors du point de presse quotidien du National Communication Committee sur la COVID-19, au bâtiment du Trésor à Port Louis. Le Dr P. Lam et le Dr D. Ip étaient présents.

Le ministre a fait ressortir que, du 05 mars 2021 à ce jour, les cas positifs ont été identifiés comme suit : 415 cas grâce à l'exercice de contact tracing et à travers les centres de dépistage ; 119 dans des centres de quarantaine ; et 37 suites à des tests aléatoires ciblés. A ce jour, 330 patients au total ont été autorisés à rentrer chez eux et le nombre de cas locaux actifs s'élève à 230.

Le ministre a souligné qu'un cas positif a été enregistré au cours des dernières 24 heures à l'hôpital Dr Bruno Cheong. La personne habite à Petit Bois et l'exercice de contact tracing est déjà en cours. Il a ajouté que les tests PCR seront effectués à Chamarel aujourd'hui.

En outre, Dr Jagutpal a félicité la population pour avoir agi de manière responsable et observé les mesures de précaution et d'hygiène. Ces mesures, a-t-il déclaré, doivent encore être scrupuleusement respectées afin de s'assurer que le coronavirus ne se propage pas dans la communauté.

Quant au Dr Ip, il a indiqué que tous les patients dialysés positifs à la COVID-19 sont en bonne voie de rétablissement tout en ajoutant que deux patients ont été testés négatifs à deux reprises. Cependant, les deux patients ont été autorisés à rentrer chez eux suite à un scan montrant que leurs poumons fonctionnent normalement.

Selon le Dr Ip, tous les patients dialysés reçoivent un traitement pour éviter la coagulation sanguine et le personnel médical suivra de près leur situation et quelque 48 patients dialysés sont actuellement en quarantaine à l'hôtel Tamassa. Des tests PCR seront effectués ce week-end et tous ceux qui seront testés négatifs pourront rentrer chez eux, a-t-il ajouté. La vaccination a été proposée aux patients dialysés à partir du 19 mars 2021, et le Dr Ip encourage les patients à se faire vacciner.

Pour sa part, Dr Lam a apporté des détails sur les différents vaccins et a expliqué comment chacun d'eux a été développé. En ce qui concerne le vaccin Sinopharm, il a souligné que les pays de la région du Golfe, dont le Bahreïn et les Émirats arabes unis, ainsi que les Seychelles ont déjà utilisé ce vaccin.

Il a donné l'assurance qu'il n'y avait pas de problème avec le vaccin Sinopharm et a ajouté que le gouvernement est toujours en train de négocier avec d'autres pays afin de recevoir des vaccins pour protéger la population contre la COVID-19.

Néanmoins, a-t-il averti, des mesures de précaution et d'hygiène doivent être observées en permanence, telles que le port correct du masque, le respect de la distance sociale, le lavage régulier des mains, et l'utilisation fréquente de désinfectant pour les mains.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X