Togo: Pérenniser l'éphémère

20 Avril 2021

Au Togo, il n'existe pas d'obligation, pour les producteurs de films, pour les diffuseurs nationaux hertziens publics de radio et de télévision, pour les éditeurs de journaux et de sites internet de déposer une copie de leurs œuvres.

De fait, il n'existe pas d'archives écrites, visuelles, sonores.

Le pays compte pourtant des centaines de périodiques, des radios et des chaînes de télévision.

Si la TVT (publique) dispose d'un fond d'archives; elle est l'une des seules.

La Haute Autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC) caresse l'idée de monter un service d'archives digne de ce nom.

'L'histoire d'un pays est faite au quotidien par la presse et ce quotidien constitue, au fil des ans son histoire', souligne Pitalounani Télou, le président de l'institution.

La HAAC peut déjà compter sur le soutien de l'UNESCO pour constituer ce fonds documentaire.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.