Congo-Kinshasa: Elaboration du projet d'édit portant reddition des comptes exercice 2020

Ce projet du budget rectifié sera transmis à la Cour des comptes pour des éventuelles observations et déposé à l'Assemblée provinciale pour adoption, avant sa promulgation par le gouverneur de province.

Le ministre provincial de Kinshasa chargé des Finances, Jean Ngoy Mvunzi, a lancé, le 18 avril, à l'hôtel Africana Palace, dans la commune de Lingwala, l'atelier des travaux d'élaboration d'édit portant reddition des comptes pour l'exercice 2020. Dans le nombre des participants à ces assises figurent les services d'assiettes provinciaux, les divisions des Finances, du Budget ainsi que plusieurs acteurs impliqués dans le budget provincial.

Ces travaux, précise la cellule de communication de l'Hôtel de ville de Kinshasa, permettront aux participants de passer au peigne fin les recettes prévues du budget 2020, en passant par une comparaison avec celles réalisées en vue de dégager les écarts. « Le projet d'édit portant reddition des comptes, dont les travaux d'élaboration débutent ce jour, sera transmis à la Cour des comptes pour des éventuelles observations et déposé à l'Assemblée provinciale pour adoption, avant sa promulgation par le gouverneur de province », a fait savoir le représentant de Profit Congo, la structure appuyant financièrement et techniquement ces assises.

Pour le ministre provincial chargé des Finances, l'activité revêt un caractère très important dans la mesure où elle consisterait à rendre compte de l'édit budgétaire de l'exercice 2020. Il a, par ailleurs, remercié le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, pour avoir facilité l'organisation de ces travaux, ainsi que le Profit-Congo pour son appui et son accompagnement régulier de la ville du Kinshasa dans tous les processus comprenant l'élaboration, le suivi et l'exécution du budget provincial. « Tout comportement contraire à la rationalité et à l'exercice de la démocratie, susceptible de freiner notre élan vers le développement tant attendu par les Kinois devrait être extirpé de notre environnement, ainsi le devoir de redevabilité qui nous incombe fait partie des vertus démocratiques que nous devons intérioriser », a, en outre, souligné le ministre Jean Ngoy Mvunzi.

Ce membre du gouvernement provincial a, à cette occasion, invité les participants à faire preuve d'assiduité, de ponctualité, de discipline et tolérance pour la réussite de ces travaux, en se focalisant sur les échanges constructifs. Pour le coordonnateur de Profit-Congo, cet exercice pourra rendre dans les perspectives d'initier les membres du gouvernement provincial à la pratique de la redevabilité et de transparence dans la gestion des finances publiques.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.