Sahara Occidental: Lle Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations

Le Conseil de sécurité de l’ONU (archives). Photo ONU/Eskinder Debebe

Bruxelles — Le représentant du Front Polisario en charge de l'Europe et auprès de l'Union européenne, Oubi Bouchraya Bachir, a déclaré que le Conseil de sécurité devrait songer à "un nouveau cadre plus sérieux" pour les négociations en vue de résoudre le conflit du Sahara occidental, réaffirmant l'attachement du Front Polisario au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à la feuille de route établie par l'Union africaine (UA).

M.Oubi Bouchraya, a souligné, dans son intervention lors de la réunion ce week-end du Groupe de travail de coordination européenne en soutien au peuple sahraoui (Eucoco), que le Front Polisario adhère au choix d'une solution juste et pacifique basée sur le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, la liberté et l'indépendance, et qu'il est disposé à coopérer dans le cadre de la feuille de route établie par l'UA et son Conseil de paix et de sécurité (CPS).

Le diplomate sahraoui a souligné que la décision de l'UA prise à la suite de la réunion, le 9 mars, du CPS sur la situation au Sahara occidental, "repose sur la mise à profit des leçons de 30 ans d'échec de la mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental (MINURSO) et du Secrétariat de l'ONU de concrétiser les promesses qu'ils ont faites au peuple sahraoui".

Désormais, il y a nécessité d'"une vision profonde du Conseil d'élaborer un nouveau cadre plus sérieux pour les négociations entre le Royaume du Maroc et la République arabe sahraouie démocratique (RASD)", a-t-il soutenu.

Dans sa déclaration, le diplomate sahraoui a analysé, en outre, divers développements liés à la question sahraouie au niveau des Nations Unies, de l'Union africaine et de l'Europe, ainsi que sur le terrain à la lumière de la lutte armée continue et des opérations militaires dirigée par l'Armée de libération sahraouie contre les forces d'occupation marocaines.

Il est à noter que le représentant du Front Polisario s'est exprimé lors d'une réunion de la Coordination européenne de soutien au peuple sahraoui, consacrée à la discussion de la nouvelle situation au Sahara Occidental résultant de l'agression marocaine du 13 novembre à El Guerguerat. Il a également évoqué la situation humanitaire dans les camps de réfugiés sahraouis. Cet événement a réuni le président du Croissant-Rouge sahraoui, Buhubeina Yahya, le président de l'Eucoco, Pierre Galand et des représentants de mouvements de solidarité de plusieurs pays européens.

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.