Afrique: Mort du président du Tchad Idriss Deby - « Les Tchadiens et les Tchadiennes Devront se surpasser pour aller de l'avant », Me Benewindé Sankara

Le ministre de l'urbanisme, de l'habitat et de la ville, Me Benewindé Sankara était ce mardi 20 janvier 2021 dans les locaux de Sidwaya pour un entretien, « L'invité de la rédaction ».

En pleine interview, les journalistes apprennent que le président Idriss Deby Itno est mort suite à ses blessures reçues au front et ont recueilli à chaud la réaction de Me Sankara. Suivez plutôt !

« Je trouve cette assassinat triste et regrettable. Une fois de plus le dénouement tragique des questions politiques en Afrique. Cela vient nous rappeler que la paix est une quête permanente et que la démocratie restera pour nos peuples une ligne d'horizon. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut baisser les bras quand on a choisi de lutter pour la liberté.

Je déplore et condamne ce qui se passe au Tchad, parce que ce pays fait partie du G5 Sahel, et on connait son rôle dans la lutte contre le terrorisme dans notre sous-région. Je suivais le journal par rapport au Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT) et ces remous qui sont nés d'élections, je ne pouvais pas m'imaginer que hier seulement Itno dit avant Marshall se soit autoproclamé vainqueurs des élections pour la nième fois soit assassiné de cette façon-là. Je condamne aussi le fait de vouloir rester à vie à la tête d'un Etat. C'est cette raison qui nous a amener au Burkina à nous insurger du fait de l'article 37.

Et comme on le dit, les mêmes causes produisent partout les mêmes effets, mais l'exemple du Burkina devrait nous instruire nous tous africains de renouer avec la vraie démocratie. Une démocratie solide, pluraliste et inclusive dans l'écoute et le respect mutuel pour régler les problèmes de développement. Je pense que l'Afrique n'a pas besoins de spectacle hideux de gens qui se tirent là-dessus comme des lapins. Paix à son âme. Je pense que les Tchadiens et les Tchadiennes devront se surpasser pour aller de l'avant ».

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.