Mauritanie: Démarrage des opérations de vaccination contre le Covid-19 dans les chefs-lieux des wilayas

Rosso — Les opérations de vaccination contre le covid-19 ont été lancées lundi, dans les chefs-lieux des wilayas de l'intérieur.

Au niveau de Rosso (rarza), l'opération s'est déroulée sous la supervision du directeur général de la Santé publique, M. Sidi Ould Zahaf, coordinateur national de la gestion de la pandémie du covid-19.

Contacté par l'AMI, M. Zahaf a déclaré que l'opération cible dans sa phase actuelle le personnel soignant, les personnes ayant plus de 40 ans et atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées de plus de 70 ans.

Il a ajouté que son département mène une course contre le temps pour immuniser les personnes les plus exposées au coronavirus.

Le directeur général a enfin a appelé à consacrer les vaccins aux franges ciblées qui ont été les plus affectées par la maladie, lors de la première vague précédente.

« Avec la grâce d'Allah nous tablons sur la vaccination de 63 % des citoyens de plus de 18 ans », a conclu le directeur général de la Santé publique.

Au Tagant, c'est le le wali, M. Moctar Ould Hend qui a supervisé le lancement de l'opération au centre hospitalier de Tidjikja (CHT) en recevant le premier vaccin..

Le directeur du CHT, Dr. Mohamed El Moustapha Ould Brahim, a déclaré à l'AMI que l'opération se poursuivra dans les jours qui viennent afin que tous les personnels sanitaires et les personnes âgées soient vaccinés.

Dans la wilaya de Tiris Zemmour, le wali, M. Isselmou Ould Sidi, a donné le coup d'envoi de l'opération de vaccination contre le covid-19 en recevant la première dose.

En marge de l'opération, le correspondant de l'AMI a interrogé le DRAS du Tiris Zemmour, M. Mohamed Ould Ahmed Ould Abdi, qui a précisé qu'une équipe sanitaire nationale supervise la vaccination, et que le quota du Tiris-Zemmour est de 240 vaccins.

Le Hodh Charghi a vu, ce lundi, le lancement de la vaccination contre le covid-19, sous la supervision du wali, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah.

Il était parmi les premiers vaccinés, suivi des autorités administratives, du personnel soignant et des personnes âgées ou potentiellement à risque.

M. Ewah a déclaré à l'AMI que la vaccination se déroule dans d'excellentes conditions et qu'elle sera élargie dans les jours qui viennent aux dispensaires des moughataas.

Le wali a exhorté les personnes âgées et celles vivant avec des maladies chroniques à se faire vacciner contre ce virus redoutable.

En Adrar, le wali, M. Hadadi M'Paly Yatera, a supervisé, lundi à Atar, le déroulement des opérations de vaccination.

Il a déclaré, par la suite à l'AMI que l'Etat est déterminé à préserver la santé des populations, et souligné que ce geste des pouvoirs publics est venu à point nommé.

M. Yatera a également exhorté les habitants de l'Adrar à se faire vacciner pour se protéger contre le coronavirus.

Quant à l'adjoint du maire d'Atar, M. Cheikh Saadbouh Malaïnine, il a salué cette opération et appelé les habitants de sa commune à en tirer profit.

Le DRAS de l'Adrar, M. Ba Khassoum a déclaré que l'opération cible dans un premier temps les personnes âgées et les personnes atteintes des maladies chroniques.

En Assaba, le wali mouçaid, wali par intérim, M. Mohamed Ould Abdallahi Ould Sidiya, a supervisé lundi, au centre hospitalier de Kiffa, le démarrage de la de vaccination.

Dans une déclaration à l'AMI, le wali par intérim a déclaré que cette campagne vise, dans sa première phase, le personnel médical et les personnes souffrant de maladies chroniques, soulignant que les vaccins utilisés sont excellents, selon les analyses.

Le démarrage de la campagne s'est déroulée en présence du hakem de Kiffa et des représentants des autorités administratives et sécuritaires.

Au Guidimagha, le démarrage de l'opération de vaccination a été donné par le wali, M. Teyib Ould Mohamed Mahmoud, au Centre hospitalier de Sélibaby. Sa première phase concerne le personnel médical et les personnes souffrant de maladies chroniques. Le premier vaccin a été injecté au directeur général du centre hospitalier, Dr Taleb Ould Salem qui a déclaré à l'AMI que toutes les dispositions ont été prises pour garantir la réussite de l'opération.

Le démarrage de la campagne s'est déroulé en présence du hakem mouçaid de Sélibaby, M. Mohamed Sadva El Alem et du directeur régional de l'action sanitaire , Dr Dia Amadou Demba.

Au Brakna, le coup d'envoi de la campagne a été donné par le wali, M. M'Rabih Rabou Ould Abidine qui a déclaré au correspondant de l'AMI que l'opération reflète traduit l'intérêt accordé par les pouvoirs publics à la santé des populations et matérialise les engagements du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazoiuani en la matière.

Il a précisé que la campagne débutera la semaine prochaine, dans les autres moughataas de la wilaya en précisant qu'elle vise les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées de 70 ans et plus.

A La Une: Mauritanie

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.