Afrique: France/Tchad - Avec la mort d'Idriss Deby Itno, la France perd un allié stratégique en Afrique

Agé de 68 ans et au pouvoir depuis 30 ans, le maréchal Idriss Deby Itno est décédé des suites de ses blessures. Un Conseil militaire de transition (CMT) avec à sa tête son fils, 37 ans, le général Mahamat Idriss Deby Itno a pris le pouvoir.

Une déclaration du porte-parole de l'armée tchadienne a confirmé le décès du président tchadien Idriss Deby Itno, et a promis l'organisation d'élections « libres et démocratiques » à l'issue d'une période de transition de 18 mois. Idriss Deby Itno était perçu par la France comme un stabilisateur de la région, notamment dans la lutte contre le terrorisme. La France vient de rendre hommage à "un ami courageux". "Le Tchad perd un grand soldat et un président qui a œuvré sans relâche pour la sécurité du pays et la stabilité de la région durant trois décennies", a précisé l'Élysée, qui a "pris acte" du processus de transition engagé et espère"un retour rapide" à la normale. Pour la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, « le Tchad est un allié dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, [l'Union européenne resterait] à ses côtés dans cette période difficile ».

La France et le Tchad sont des alliés de longues dates. Et depuis l'arrivée au pouvoir d'Idriss Deby Itno en 1990, les deux pays ont collaboré avec constance dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel et en Afrique centrale. En février 2008, l'armée française va repousser une attaque rebelle aux portes du Palais présidentiel. En 2009, la France bombarde une colonne de rebelles en provenance de la Libye. Au niveau régional, l'armée tchadienne fait partie, depuis 2015, d'une force multinationale mixte appuyée par les occidentaux, et qui regroupe le Nigeria, le Niger et le Cameroun, dans la lutte contre Boko Haram. Le Tchad participe également dans le G5 Sahel, avec la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso et le Niger, et la force française Barkhane, dans la lutte anti-djihadiste. En 2013, les forces tchadiennes vont combattre les djihadistes au Mali, aux côtés de Serval. N'Djamena la capitale tchadienne est le siège de Barkhane.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.