Seychelles: Les Seychelles discutent du développement du tourisme culturel

Les principaux partenaires aux Seychelles ont commencé à discuter du développement du secteur du tourisme culturel de la nation insulaire comme un ajout et une alternative à l'océan de cristal et aux plages de sable blanc pour lesquelles les touristes affluent vers la nation insulaire.

Une première réunion organisée la semaine dernière par le ministre des Finances, de la Planification économique et du Commerce, Naadir Hassan, a réuni des représentants de la culture, du tourisme et du secteur privé, principalement la Seychelles Music Association (Seymas) et la Cooperative des Artisans, dit un communiqué du ministère.

"Le secteur du tourisme culturel est un domaine dans lequel le gouvernement veut vraiment se concentrer, car il se répercute directement dans la communauté, fournissant un moyen de subsistance à notre peuple, et les touristes peuvent dépenser plus, ce qui signifie que les devises resteront dans le pays", dit M. Hassan.

Un comité devrait être mis en place dans les semaines à venir pour convenir d'un plan d'action. M. Hassan a déclaré qu'il était important que le comité "discute, approuve, met en œuvre et applique des actions" pour développer le tourisme culturel à son plein potentiel et simplifier le processus.

« Le gouvernement crée un environnement propice pour encourager et faire connaître, mais il appartiendra aux artistes de saisir les initiatives et les opportunités qui s'offrent à eux », a ajouté le ministre.

"La diversification des produits locaux proposés par les artistes locaux sera notre objectif principal lors de la discussion sur la manière de développer le tourisme culturel car l'objectif est de maximiser les recettes touristiques en offrant une exposition maximale des produits locaux", a déclaré la secrétaire principale au tourisme, Anne Lafortune.

Photo : Une première réunion a été organisée par le ministre des Finances, de la Planification économique et du Commerce, Naadir Hassan la semaine dernière avec des représentants de la culture, du tourisme et du secteur privé.

La question du tourisme culturel a fréquemment été d'actualité ces derniers temps. Le président Wavel Ramkalawan en a parlé dès son retour d'une visite d'État au Qatar le mois dernier.

Le ministre du Tourisme Sylvestre Radegonde a déclaré que le développement du tourisme culturel est dans l'intérêt de la population locale, qui devrait se sentir partie intégrante de l'industrie. Le ministre a également lancé un appel au développement culturel au niveau du district à moyen et long terme, afin d'encourager les dépenses des visiteurs.

Lors du lancement de ses objectifs de marketing stratégique pour les Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental - plus tôt cette année, l'Office du tourisme des Seychelles a annoncé que pour 2021 elle investirait davantage dans des campagnes de marketing numérique, allant plus loin offrant aux visiteurs une expérience basée sur la nature, la culture et le patrimoine ainsi que sur la diversité que la plupart des voyageurs recherchent maintenant, surtout après avoir été confinés en raison de fermeture des frontières et de restrictions de mouvement.

"La raison, vous verrez qu'une grande partie de notre contenu, met beaucoup l'accent sur la culture, le thème que nous avons choisi est 'Rendez-vous créole'. Il est également en ligne avec la stratégie du ministère, la vision du gouvernement de vraiment amener des touristes dans la communauté. Nous voulons que les personnes dans les communautés participent, que les districts participent. Ce n'est pas seulement une sorte de touriste qui visite juste de belles plages et la mer, mais d'autres choses vont influencer le visiteur à dépenser, " avait expliqué Sherin Francis, la directeur général de l »Office du tourisme.

Les participants à la première réunion ont déclaré que les Seychellois devraient être inclus et impliqués dans le secteur. Le président de Seymas, George Payet, a exhorté les autorités à veiller à ce que les musiciens seychellois soient embauchés par les établissements touristiques pour offrir des divertissements.

"Nous avons besoin d'un cadre qui fournira aux musiciens le soutien et imposera les conditions en place, en particulier pour les détenteurs de GOP", a déclaré M. Payet.

Jimmy Savy, du Conseil national des Arts (NAC), a déclaré que l'on parle depuis longtemps de développer le tourisme culturel. "Nous devons responsabiliser les districts, et je peux annoncer que le NAC a déjà entamé une conversation avec le ministère du Gouvernement local pour des collaborations."

Des appels ont également été lancés pour aider à relancer le secteur de l'artisanat en voie de disparition, où la jeune génération est invitée à apprendre l'art de l'artisanat traditionnel.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.