Afrique: Industrie - Le chiffre d'affaires a progressé de 23,7% au 4ème trimestre 2020

Selon l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), l'indice du chiffre d'affaires dans l'industrie (Icai) montre que le chiffre d'affaires dans l'industrie a progressé de 23,7% au quatrième trimestre 2020, comparativement à celui de la même période de 2019.

Cette évolution fait suite à la hausse du chiffre d'affaires dans la quasi-totalité des sous-secteurs en l'occurrence les industries extractives, manufacturières, environnementales et de production d'électricité gaz et eau. Sur les quatre trimestres de 2020, le chiffre d'affaires s'est aussi rehaussé (+8,0%) relativement à celui de la période correspondante en 2019.

Selon l'Ansd, au quatrième trimestre 2020, les ventes de produits manufacturiers ont progressé de 18,5% en variation annuelle. Cette évolution est attribuable principalement à la performance notée dans la vente de produits agroalimentaires, de matériaux minéraux ainsi que des produits du « raffinage et de la cokéfaction ».

Toutefois, précise l'Ansd, cet accroissement des ventes des produits manufacturiers a été limitée notamment par la baisse du chiffre d'affaires du « cuir travaillé et article de voyage et chaussure » et du « papier et carton, travaux d'impression et reproduction d'enregistrements ». Le relèvement du chiffre d'affaires des produits agroalimentaires est consécutif à l'augmentation des ventes de produits laitiers et de glace, de poissons, crustacés et mollusques transformés et conservés.

S'agissant du redressement du chiffre d'affaires du raffinage et de la cokéfaction, il est en lien avec la hausse des ventes de d'hydrocarbures notamment l'essence et le gasoil. Quant à l'accroissement du chiffre d'affaires des matériaux minéraux, il est dû à la hausse des ventes de ciment. La diminution du chiffre d'affaires du « cuir travaillé et article de voyage et chaussure » est en relation avec la chute des ventes de peaux d'ovins et de caprins.

Par ailleurs, la régression des ventes de sac en papiers explique la baisse du chiffre d'affaires du « papier et carton, travaux d'impression et reproduction d'enregistrements ». Sur l'année 2020, les ventes de produits manufacturiers se sont relevées de 3,5% comparativement à celles de 2019.

Un relèvement du chiffre d'affaires des industries extractives

Relativement à celui de la période correspondante de 2019, le chiffre d'affaires dans les industries extractives est ressorti en hausse de 35,8% au quatrième trimestre 2020. Cette augmentation est essentiellement expliquée par la vente de minerais métalliques qui a bondi sur la période sous revue (+82,1%). De même, sur l'année 2020, le chiffre d'affaires des industries extractives s'est redressé de 11,0% comparativement à celui de 2019.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.