Maroc: Lecture de Don Quichotte à l'Institut Cervantes

Les ambassades des pays hispanophones et le réseau des centres de l'Institut Cervantes au Maroc célébreront, vendredi prochain, la journée mondiale du livre, à travers une lecture continue en ligne de l'ouvrage «Don Quichotte» de Miguel de Cervantes.

Cette journée, autrement appelée "Jour de Cervantes", s'inscrit dans le cadre de la 5ème édition de la Semaine de la langue espagnole au Maroc (19-23 avril en ligne) et devra enregistrer la participation de personnalités marocaines des mondes de la politique, de la diplomatie et de la culture, indique l'Institut dans un communiqué. La lecture marathon de la première partie du Don Quichotte sera retransmise via Facebook par les six Centres de l'Institut Cervantes au Maroc, à savoir Rabat, Casablanca, Fès, Marrakech, Tanger et Tétouan.

La célébration de la Semaine de la langue espagnole au Maroc, qui vise à rapprocher le public marocain de la langue espagnole, est une initiative des ambassades des pays hispanophones à Rabat, à savoir l'Argentine, le Chili, la Colombie, le Cuba, l'Espagne, le Guatemala, la Guinée Équatoriale, le Mexique, le Panama, le Paraguay, le Pérou, la République Dominicaine et le Venezuela, et le réseau des Centres de l'Institut Cervantes au Maroc.

Cette édition "digitale" est rehaussée par les contributions d'une vingtaine d'écrivains de pays hispanophones, ainsi que de figures éminentes de la littérature marocaine en langue espagnole.

Le programme comporte, notamment, des rencontres entre écrivains marocains et espagnols sur le Détroit de Gibraltar en tant qu'espace de vécu commun et de culture partagée, un colloque sur la poésie maya et ses échos dans les cultures espagnole et arabe, ainsi que la présentation d'un dictionnaire arabe-espagnol sur les termes du football.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.