Tunisie: Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants

21 Avril 2021

Le Syndicat des Agriculteurs de Tunisie (Synagri) a fustigé, mercredi, la récente décision gouvernementale relative à l'augmentation des prix des carburants, estimant que cette mesure est de nature à » alourdir davantage les charges financières qui pèsent sur les agriculteurs et les pêcheurs « .

» Cette mesure entraînera une hausse des prix des produits de base et de consommation et aura des répercussions sur le pouvoir d'achat du citoyen « , a prévenu l'organisation dans un communiqué.

D'après elle, cette mesure intervient dans le cadre d'une politique d'augmentation des prix des carburants irrévocable, dictée par le Fonds Monétaire International (FMI), à l'heure où la pauvreté, l'inflation et le chômage sévissent dans le pays.

Le Synagri a, dans ce contexte, critiqué fermement les mesures » faciles » adoptées par le gouvernement pour mobiliser les ressources financières, estimant que ces mesures ne manqueront pas d'accélérer le déclin de certains secteurs comme l'agriculture et la pêche.

Ces secteurs ne sont plus en mesure de faire face à des pressions supplémentaires, déplore l'organisation agricole, soulignant que cette nouvelle augmentation des prix des carburants est » la dernière goutte qui fera déborder la vase « .

Cette situation profitera seulement aux spéculateurs et accapareurs, a encore regretté l'organisation.

Le ministère de l'Industrie avait annoncé, lundi dernier, la décision de procéder à une augmentation des prix des carburants dans le cadre de l'ajustement périodique des prix.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.