Togo: Lassa est de retour

21 Avril 2021

Plusieurs cas suspects de fièvre virale hémorragique Lassa ont été détectés ces derniers jours.

'Nos équipes sont à pied d'œuvre pour protéger la population", a indiqué Simon-Pierre Assane, le responsable de surveillance épidémiologique du ministère de la Santé.

Ces virus sont saisonniers.

La fièvre Lassa est endémique dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, où elle infecte de 100 à 300.000 personnes par an dont 5 à 6.000 succombent.

Lassa se manifeste par une forte fièvre, des maux de tête, de gorge, des nausées, des vomissements et des douleurs musculaires, notamment. En cas de doute, il est prudent de consulter un médecin.

Le principal réservoir du virus est un petit rongeur péri-domestique. Il se transmet à l'homme par contact avec les excréments de l'animal.

Il n'existe à ce jour qu'une seule molécule ayant montré une efficacité contre Lassa. Il s'agit de la Ribavirine, un antiviral à large spectre contre les virus à ARN utilisé en particulier pour le traitement de l'hépatite C.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.