Madagascar: Vaccination - Une opération en bonne voie

Madagascar est donc maintenant prêt à s'engager dans la voie de la vaccination pour enrayer l'épidémie de Covid-19.

La décision a été prise et le choix de quatre vaccins fait en coordination des membres de l'académie de médecine montre que nos dirigeants ne tergiversent plus. Leur refus initial nous a fait perdre un temps précieux et nous a coûté très cher, mais comme on dit, il n'est plus question de ressasser le passé. La balle est dans le camp des autorités qui ont un choix difficile à faire et qui doivent faire aboutir ce projet vital pour la population malgache.

Le pouvoir avait signifié son refus de la vaccination à cause des risques encourus lors des injections de doses de certains vaccins proposés. L'Astrazeneca avait été particulièrement incriminé après la survenue de thromboses chez quelques personnes vaccinées. Mais le nombre de décès était si insignifiant que les autorités médicales ont jugé le risque peu élevé. Nos dirigeants sont cependant restés inflexibles alors que l'initiative Covax était lancée et que de nombreux pays y ont souscrit. La deuxième vague de la pandémie a eu lieu et les premiers bénéficiaires du projet Covax ont eu leurs premiers lots de vaccins.

Le Niger, le Ghana, la Côte d'Ivoire et plus près de nous les Comores ont commencé leur campagne. Madagascar, devant la gravité de la situation, a décidé de s'y mettre. Les autorités ont décidé de prendre de multiples précautions et de demander l'avis éclairé des membres de l'académie de médecine. Ces derniers ont fait des propositions. Un choix de quatre vaccins a donc été fait. Cependant, ce sont les autorités malgaches qui décideront de faire leurs commandes.

La procédure va prendre un certain temps. Il est à noter que le choix est varié et il se fera en fonction des avantages et des commodités offerts. L'urgence est là car le nombre de personnes contaminées et de décès croît de jour en jour. Mais il ne faut pas se précipiter. On devrait être fixé dans un laps de temps relativement court.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.