Congo-Kinshasa: Disparition d'Idriss Déby - Félix Tshisekedi se dit « consterné »

Le décès brutal du maréchal Idriss Déby Itno, président de la République du Tchad, a jeté dans l'émoi la communauté africaine et, particulièrement, tous les esprits épris de paix et de justice.

C'est avec « consternation » que le président de la République et président en exercice de l'Union africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a appris la nouvelle du décès de son homologue et frère tchadien. C'est « une grande perte pour le Tchad et pour l'Afrique entière », s'est ainsi exprimé le président de la République dans un communiqué, laissant transparaître sa vive émotion à la suite de ce décès pour le moins inattendu.

« Au nom du peuple congolais et Africain », le président de la République a ainsi adressé au gouvernement de la République du Tchad, à son peuple ainsi qu'à la famille biologique du défunt « ses condoléances les plus attristées ».

Réélu au premier tour avec 79,32 % des voix pour un sixième mandat, le maréchal Idriss Déby Itno a succombé de ses blessures « graves » contractées le 18 avril au front pendant les opérations militaires engagées contre les forces rebelles dans la région de Kanem située au centre ouest du pays.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.