Congo-Kinshasa: Deuxième journée ville morte à Bunia

Le centre-ville de Bunia est toujours paralysé ce mercredi 21 avril, au deuxième jour du mouvement de ville morte organisé par la société civile pour manifester contre l'insécurité en Ituri. Cependant dans les autres quartiers, les activités se déroulent presque normalement. Certaines boutiques ont ouvert et d'autres non. Quelques écoles ont ouvert, mais les enfants ont été renvoyés à la maison.

La matinée était aussi marquée par la marche de certains partis de l'Union sacrée de la nation, qui ont manifesté pour soutenir la motion de défiance contre le gouverneur de province. Ce dernier avait été destitué par l'assemblée provinciale mardi 13 avril à Bunia. Cette marche a été dispersée par la police et plusieurs personnes interpellées.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.