Ile Maurice: Soupçon d'assassinat maquillé en accident - Un des suspects recouvre la liberté

Rs 50 000. C'est le montant imposé par la Cour de district de Port-Louis ce mercredi 21 avril à Azhar Maudarbux qui est accusé d'avoir ourdi un complot avec Dhanish Seewoonundun et Riyad Owarish pour tuer le motocycliste Imran Badul le 25 mars sur la route royale à Plaine-Lauzun.

Après avoir présenté une motion de remise en liberté par le biais de son avocat, Nabiil Kaufid, le suspect de 23 ans, a dû payer une caution et doit signer une reconnaissance de dette de Rs 500, 000. Le Salesman a également été sommé de ne pas ingérer avec les témoins et de se rendre au poste de police de sa localité à Coromandel entre 6 et 18 heures tous les jours.

En effet, c'est à la suite d'un accident qui avait coûté la vie à Imran Badul et que son épouse Naseera Damree passagère en croupe sur la moto fut blessée que les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) ont soupçonné un acte malveillant de la part de ces trois acolytes, voire un cas d'assassinat étant donné que l'épouse de la victime, est l'ex-femme de Riyad Owarish, infirmier de son état, en Angleterre.

Et le jour de l'assassinat qui aurait été maquillé en accident, les trois présumés acolytes se trouvaient dans la voiture et Azhar Maudarbux a nié toute implication de complot dans cette affaire.

Riyad Owarish qui a quant à lui retenu les services de Mes Shameer Hussenbocus et Bilaal Oozeerally soutient qu'il n'est nullement impliqué dans l'accident. Quoiqu'il ait conduit sur cette route, a-t-il dit, cela ne pouvait être au moment de l'accident. Le suspect a donné des alibis et a demandé aux enquêteurs de les vérifier.

Est-ce le hasard que Naseera Damree, avec qui Riyad Owarish avait contracté le nikka, soit impliquée dans un accident sur une route sur laquelle il a roulé ? Il raconte que pendant plus de deux ans et demi, Naseera Damree était son épouse. Pendant un certain temps, il a quitté le pays pour se rendre à nouveau en Angleterre où il a passé plus de vingt ans. À son retour, il a été conseillé que le nikha devait être refait, ce qui a été effectué en janvier de cette année. Toutefois, clame-t-il, ils ne sont restés ensemble que pendant dix jours.

Le jour de cet accident, il ne conduisait pas en état d'ivresse, a-t-il déclaré. Ce n'est qu'après être rentré chez lui à Coromandel qu'il a bu deux cannettes de bière. La police est remontée jusqu'à lui en suivant les images des caméras de Safe City.

Sur la base d'informations dont disposait la police, le conducteur de la BMW est soupçonné d'avoir percuté ce couple et de ne pas s'être arrêté.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.