Sénégal: Controle de la mairie de Ziguinchor aux locales - «Mortal combat» en vue

Le Pastef avec ou sans Ousmane Sonko, Benno et l'Apr avec le Président de la Cndt Benoit Sambou, le Directeur Général de l'Aibd Doudou Ka, le docteur Moussa Diédhiou de « And Dolel Moussa » ou encore le premier adjoint au maire Seydou Sané : qui parviendra à déboulonner Abdoulaye Baldé bien assis sur son fauteuil de maire de Ziguinchor depuis 12 ans ? Les ambitions se dégagent et l'opération de charme pour le contrôle de la mairie de Ziguinchor a démarré depuis longtemps. Un fauteuil, plusieurs prétendants : la bataille de Ziguinchor pour le contrôle de la mairie aura bien lieu.

Qui pour déboulonner le député maire Abdoulaye bien assis sur son fauteuil de maire depuis 12 ans ? La bataille pour le contrôle de Ziguinchor s'annonce très âpre pour les élections locales à Ziguinchor. Les prétendants au fauteuil de maire bandent les muscles. Dans l'opposition, le parti Pastef/Les Patriotes veut rééditer sa performance à la dernière présidentielle, la coalition de Ousmane Sonko avait en effet réalisé une razzia à Ziguinchor et sur l'ensemble du territoire régional mais la grande inconnue reste l'identité de celui ou celle qui va porter le flambeau du Pastef aux élections territoriales à Ziguinchor.

Le Professeur Alassane Diédhiou, Coordonnateur départemental du Pastef, réussira-t-il à faire l'unanimité autour de sa personne pour porter cette candidature ? Ou le leader du Pastef Ousmane Sonko lui-même irat-il à la conquête de cette mairie de Ziguinchor ? Des interrogations qui restent pour l'heure sans réponse au sein des Patriotes de Ziguinchor. Un autre prétendant qui se signale, c'est l'actuel locataire de la mairie de Ziguinchor Abdoulaye Baldé dont les partisans ne cessent d'agiter cette fameuse phrase « Baldé a encore des ambitions pour la ville de Ziguinchor».

En langage politique codé, cela signifie clairement qu'Abdoulaye Baldé n'est pas prêt de lâcher cette municipalité. 12 ans à la tête de cette mairie, une candidature de l'ex-ministre d'Etat sous Wade sera synonyme d'un troisième mandat dont ne veulent surtout pas entendre certains des collaborateurs du maire à l'image du premier adjoint Seydou Sané qui semble se démarquer de Baldé depuis quelques temps pour tisser sa toile. Ses multiples actions sociales et ses activités en solo renseignent selon certains sur ses ambitions de briguer la mairie de Ziguinchor surtout que certains de ses proches sont convaincus que « Baldé doit céder la place aux autres.» L'inspecteur de l'Education Seydou Sané va-t-il défier son patron à la mairie de Ziguinchor ? Les prochains mois nous édifieront mais toujours est-il que le premier collaborateur du maire de Ziguinchor Seydou Sané risque d'être pris entre le marteau de l'UCS, la formation de Baldé, et l'enclume du parti Pastef qu'il a récemment fusillé.

QUERELLE DE LEADERSHIP À BENNO

Mais le « mortal combat» sera au sein de la coalition Benno Bokk Yaakar et l'APR. Si c'est un secret de polichinelle de dire que les partisans de Macky Sall iront à la conquête de la mairie de Ziguinchor en rangs dispersés (à moins que le Président de l'APR impose un candidat), il reste évident que la première manche se jouera au sein de cette coalition. Le premier signal est déjà lancé par le Directeur Général de l'Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) Doudou Ka qui a organisé la semaine passée une grande mobilisation pour faire une véritable démonstration de force. Ce qui a même poussé ces partisans à réclamer le brassard de capitanat qui, selon eux, devrait revenir à l'ex Administrateur du Fongip.

« Doudou Ka, futur maire de Ziguinchor », c'est le slogan agité par des « Apéristes » et les militants du mouvement « Doggu pour un grand Sénégal » qui voient en Doudou Ka l'homme de la situation pour Ziguinchor. Toutefois, le responsable de l'Apr dans le département Benoit Sambou ne semble pas ébranler par les piques et autres flèches lancées contre lui.

Les proches du Président de la CNDT restent convaincus de la force de frappe de leur leader qui, selon eux, est le seul dans la mouvance présidentielle capable de déboulonner le député maire Abdoulaye Baldé. Celui qui a mis les ancrages de l'APR à Ziguinchor poursuit sereinement ses opérations de remobilisation et de massification du parti », martèlent ses proches. Et le retour de certains responsables de l'APR (qui ont vu leurs ambitions s'envoler et s'effriter vite pour une raison ou pour une autre et à cause de leur déchéance et qui sont derrière lui) reste une source de motivation pour Benoit Sambou qui aura la lourde tâche de « discipliner » les troupes du Président Macky Sall à Ziguinchor.

Autre prétendant et pas des moindres au fauteuil de maire, c'est l'ex-collaborateur de Robert Sagna dans le RSDTDS, le docteur Moussa Diédhiou qui affiche ses ambitions. Ses nombreuses actions dans le social pourraient faire de l'homme un candidat sérieux à cette mairie de Ziguinchor qui aiguise les appétits des jeunesses de Benno Bokk Yaakar, lesquelles prétendent avoir leur mot à dire dans la gestion de la cité. Un candidat issu de cette jeunesse de Benno ne serait pas surprenant. Comme une belle femme, la mairie de Ziguinchor reste ainsi très convoitée. La liste des prétendants pourrait s'allonger au fur et à mesure qu'on s'approchera de ces élections mais ces candidats potentiels affutent déjà NA armes.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.