Togo: Au grand étonnement du Département d'Etat Américain, « ni HAPLUCIA, ni d'autres structures chargées de lutte contre la corruption n'ont pas pris de mesures dans cette affaire »

Le dossier Pétrolegate sur lequel le Bihebdomadaire togolais L'Alternative de Ferdinand Ayite, a fait braquer les projecteurs, a fait l'objet du rapport annuel 2020 établi par le département d'Etat Américain dans sa « section corruption et non transparence dans la gouvernance » relativement à la situation des droits dans le monde, et pour ce qui es du Togo.

Concernant ce rapport rendu public le 30 mars dernier, le département d'Etat Américain doigte une obscurité dans cette affaire de détournement alors qu'il y a des structures chargées de faire la lumière sur des affaires floues comme il en est le cas. D'ores et déjà, les autorités sont interpellées à se responsabiliser et à jouer leur rôle pour la transparence dans cette affaire.

« Le journal local L'alternative a fait état d'un cas important de corruption présumé en Juin. Le directeur du Comité de suivi des fluctuations des produits pétroliers (CSFPP) et son fils (également membre du comité) ont détourné jusqu'à 900 millions de dollars des produits pétroliers sur plusieurs années. Le CSFPP, un organisme gouvernemental, gère les commandes et fixe les prix des produits pétroliers. Ni HAPLUCIA ni d'autres structures chargées de lutte contre la corruption n'ont pas pris de mesures dans cette affaire », a relevé le département d'État américain dans son rapport.

Le rapport annuel du département d'Etat américain repose sur les droits individuels, civils, politiques et des travailleurs internationalement reconnus, ainsi donc tous les pays bénéficiant d'une assistance ainsi que ceux membres des Nations Unies font l'objet d'un rapport annuel selon la loi sur l'assistance étrangère de 1961 et la loi sur le commerce de 1974.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.