Maroc: Campagne d'hiver de pêche de poulpe - Plus de 6.700 T débarqués à Dakhla

Dakhla — Un total de 6.729 tonnes (T) de poulpes, d'une valeur globale de plus de 599,86 millions de dirhams (MDH), ont été débarquées au niveau des villages de pêche artisanale dans la région de Dakhla Oued-Eddahab, durant la campagne d'hiver de pêche de ces céphalopodes.

Selon les chiffres fournis par la délégation des pêches maritimes à Dakhla, ces débarquements enregistrés au niveau des quatre villages de pêche de Lassarga, Labouirda, Ntirifet et Imoutlane, correspondent à 99,55 % du quota global (6.760 T), fixé pour le segment de la pêche artisanale pour cette campagne.

S'agissant de la répartition de ce quota par site, la même source fait savoir que plus de 2.551 T de poulpes, soit une valeur de plus de 243,61 MDH, ont été débarqués au village de pêcheurs Lassarga, plus de 1.925 T à Ntirifet (plus 162,46 MDH), plus de 1.628 T à Lbouirda (plus de 142,40 MDH) et plus de 624 T à Imoutlane (plus de 51,38 MDH).

Le prix moyen du kg de poulpe aux halles de poissons dans les quatre villages de pêche a été d'environ 89,14 DH, précise la même source, ajoutant que quelque 3.083 barques de pêche artisanale opèrent au niveau des quatre villages de pêcheurs, dont 1.169 à Lassarga, 746 à Labouirda, 883 à Ntirift et 285 barques à Imoutlane.

Le quota global de poulpe pour cette saison, qui a duré du 1er janvier jusqu'au 15 avril 2021, est fixé à 26.000 tonnes (T), réparti sur les trois segments de pêche, à savoir 16.380 tonnes pour le segment hauturier, 2.860 T pour le segment côtier et 6.760 pour le segment artisanal à Dakhla.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.