Algérie: Recul des recettes du Fonds de la zakat à 730 millions DA en 2020

Alger — L'inspecteur général au ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Lakhmissi Bezzaz a fait état d'un recul de recettes de la collecte du Fonds national de la zakat, passée à 730 millions DA en 2020, contre 1,54 milliard DA en 2019.

Dans un entretien à l'APS, M. Lakhmissi a souligné que le Fonds national de la zakat, estimé en 2019 à 1,54 milliard DA, n'avait pas dépassé le montant de 730 millions de dinars en 2020, expliquant cette baisse par la fermeture des mosquées en mars de l'année dernière dans le cadre des mesures visant à endiguer la pandémie du nouveau coronavirus.

La 19e campagne du Fonds national de la zakat, organisée au titre de l'année 2020, «n'a pas généré les revenus escomptés, en raison de la fermeture des mosquées, ce qui avait empêché l'accès des citoyens aux caisses placées au niveau de ces lieux de culte».

Selon de précédents chiffres avancés par le ministère des Affaires religieuses et des wakfs, le Fonds a profité à plus de 4 millions de bénéficiaires, en attendant la substitution de ce mécanisme par un Office national des wakfs et de la zakat, après le débat, le 7 avril dernier au niveau du Gouvernement, du projet de décret exécutif portant création d'un Office national des wakfs et de la zakat et fixant son statut.

Ce projet de texte a pour objet de «créer un organe national, avec le statut d'Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC), sous la tutelle du Ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs, chargé de la gestion, l'exploitation, le développement et de la fructification des biens wakfs publics ainsi que de la collecte, la répartition et le développement de la zakat.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.