Burkina Faso: Réconciliation nationale - Le gouvernement adopte un rapport

Le ministre en charge de la communication, Ousséni Tamboura : « Le Premier ministre prononcera son Discours sur l'état de la nation le jeudi 20 mai 2020 ».

L'hebdomadaire Conseil des ministres s'est tenu, le mercredi 21 avril 2021, à Ouagadougou, sous la présidence du chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré. La question de la réconciliation nationale a largement occupé les travaux.

Après moult consultations avec les différentes composantes sociales, le ministre d'Etat auprès du président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré, a soumis son rapport au conseil des ministres. Réunis le mercredi 21 avril 2021, à Ouagadougou, les membres du gouvernement ont adopté ledit rapport, selon le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura.

A sa suite, le ministre d'Etat, Zéphirin Diabré, a indiqué que le rapport expose les différents besoins de réconciliation, les types et le cheminement qui vont permettre de développer les instruments y relatifs. Aux dires de M. Diabré, les instruments sont inhérents aux stratégies nationales de réconciliation, de cohésion sociale, de lutte contre l'extrémisme violent et du nouveau pacte républicain. Le ministre d'Etat a déclaré que le gouvernement a réaffirmé son attachement au triptyque vérité-justice et réconciliation. « Rien ne sera fait qui puisse ressembler à une prime à l'impunité », a-t-il précisé. Il a laissé entendre qu'un forum sur la réconciliation nationale dont la date sera communiquée ultérieurement va se tenir les mois à venir.

Le ministre d'Etat chargé de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a indiqué que le rapport fait le point de la réflexion autour de la réconciliation.

Cette rencontre nationale, a-t-il dit, sera précédée de tournées régionales et provinciales sur la question afin de permettre à l'ensemble des Burkinabè d'apporter leurs contributions. Pour Zéphirin Diabré, il est important que le processus de la réconciliation soit le fruit d'une participation collective. Le ministre d'Etat a également informé qu'il sera mis en place un organe d'orientation national sur le processus de réconciliation. Cet organe, a expliqué le ministre, va orienter le gouvernement sur la démarche à adopter.

Le porte-parole du gouvernement a également informé que la Journée du paysan, prévue pour se tenir le vendredi 23 avril 2021 à Manga, chef-lieu de la région du Centre-Sud, sera décalée d'une journée, du fait du voyage du président du Faso au Tchad pour participer aux obsèques du maréchal Idriss Déby. Cette célébration, a-t-il souligné, sera précédée de l'inauguration de la route Manga-Zabré.

Le ministre en charge de la communication a, par ailleurs, fait savoir que le Conseil des ministres a adopté un rapport, au titre du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, relatif à la campagne cotonnière 2020-2021 et s'est prononcé sur les perspectives de 2021-2022. « La campagne 2020-2021 fait ressortir une production globale de 472 000 tonnes de coton graine. La prochaine campagne 2021-2022 escompte atteindre 627 000 tonnes avec des besoins de subvention de l'Etat estimée à plus de 20 milliards F CFA », a-t-il détaillé.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.