Cote d'Ivoire: Législatives 2021 à Niakaramandougou - La ville privée d'électricité en pleine campagne électorale

Pendant que les cinq listes s'affrontent sur le terrain pour le poste de député de la circonscription électorale de Arikokaha-Niakaramandougou-Tortiya, communes et sous-préfectures, la ville de Niakaramandougou est frappée par un délestage qui tend à impacter le bon déroulement de la campagne électorale.

Ouverte dans la nuit du lundi 19 Avril 2021 à minuit, la campagne électorale des différents candidats en course pour l'hémicycle connait quelques perturbations depuis le mardi soir. Et ce, à cause d'une coupure d'électricité. En effet, dans la soirée du mardi, la ville a connu des coupures intempestives, jusqu'à être définitive sur le coup de 22 heures.

Depuis cette heure jusqu'à ce que nous mettions cet article sous presse, la cité de Niakara n'avait toujours pas été rétablie en électricité. Un fait qui vient déranger le programme de choses dans les quartiers généraux des cinq candidats. Ces derniers doivent, en effet, parcourir toute la région à la conquête d'environ 21.000 électeurs que compte cette circonscription électorale.

Ces 21.000 électeurs sont invités, samedi 24 avril, dans 57 centres de vote pour exprimer leur choix. Cette coupure d'électricité qui a perduré toute la journée du mercredi 21 avril, a contraint certains candidats à modifier leurs programmes et de s'orienter vers d'autres localités de la circonscription électorale pour mettre à profit le temps.

Ce délestage a visiblement ralenti l'élan de la campagne qui avait démarré avec beaucoup de ferveur. Si cette journée est considérée comme journée morte dans la localité qui compte environ 12.000 électeurs, elle est mise à profit dans les autres contrées par les différents staffs de campagne qui s'attellent à rafler chacun à son niveau, toutes les voix pour briguer ce poste.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.