Sénégal: Organisation virtuelle de journées portes ouvertes - La Cnaas se veut plus proche des acteurs de l'agriculture et de la pêche

La Compagnie nationale d'assurance agricole du Sénégal (Cnaas) a organisé, hier par visioconférence, une journée porte ouverte dans le but de se rapprocher davantage, dans ce contexte marqué par la pandémie de la Covid-19, de la population et d'amener les acteurs du secteur à s'approprier l'assurance agricole.

« La journée portes ouvertes virtuelle (Jpov), qui nous regroupe aujourd'hui, a pour objectif de vous présenter la Cnaas et l'assurance agricole à travers les différents produits développés et commercialisés et d'échanger sur les retours d'expérience en tant qu'acteurs et intervenants privilégiés du secteur agricole », dit d'emblée le directeur général de la Cnaas. Mouhamadou Moustapha FALL indique en ce sens que l'assurance agricole est devenue incontournable dans la gestion des activités liées aux métiers de l'agriculture qui occupent la majorité de la population et constituent la principale source de revenus des ménages vulnérables.

A l'en croire, c'est dans ce contexte marqué par la Covid-19 et ses corollaires que la journée portes ouvertes virtuelles de la Cnaas est une opportunité de vulgariser les produits d'assurances et amener les acteurs du secteur à s'approprier l'assurance agricole pour mieux sécuriser leurs patrimoines. Pour lui, la Cnaas, à travers ses journées portes ouvertes, vise « à mieux réussir à mettre sur le marché national une offre correcte en matière d'assurance agricole, à développer une bonne stratégie commerciale et une bonne communication sur l'importance de l'assurance agricole ».

Par ailleurs, le directeur technique de la Cnaas rappelle que cette dernière est une compagnie d'assurance spécialisée dans la couverture des risques agricoles. Omar Cissé Sow souligne dans la foulée que sa mise en œuvre fait du Sénégal un pionnier en matière de couverture des risques agricoles dans la zone Cima (Confédération interafricaine des marchés d'assurance).

Il fait savoir qu'entre autres missions, la Cnaas se charge d'assurer les agriculteurs contre les risques de calamités naturelles et ceux liés aux activités agro-sylvo-pastorales, d'assurer la sécurité des productions, des revenus et des équipements des agriculteurs, d'accompagner l'État du Sénégal dans la mise en œuvre des régimes d'assurance agricole prévus par la Loi d'orientation agro-sylvo-pastorale (Loasp).

M. Sow confie dans sa présentation de la Cnaas que celle-ci commercialise un certain nombre de produits notamment l'assurance unité de pêche artisanale, l'assurance matériels et équipements agricoles, l'assurance récoltes spécifiées, l'assurance indicielle pluviométrique. A l'en croire, la Cnaas met, également sur le national, l'assurance des stocks agricoles, l'assurance mortalité du bétail tous risques, l'assurance mortalité du bétail par accident, l'assurance professionnels de viande et l'assurance mortalité de volailles.

En termes de perspectives, le directeur technique souligne, entre autres, le renforcement des capacités internes de la Cnaas sur le développement des indices, le renforcement des capacités des partenaires techniques clés sur le développement des indices (SAED, ANACIM, ISRA, DAPSA, etc.), le renforcement des infrastructures de collecte de données et du système de gestion des bases de données, le renforcement du partenariat (USAID, PAM, UE, BOAD, AMC etc.).

Concernant l'utilisation de la technologie, la Cnaas, d'après M. Sow, ambitionne l'usage de satellites pour le développement de nouveaux indices notamment le couplage de pluviomètres et informations satellite indispensable dans une première phase mais également l'intensification et la reproduction de solutions technologiques mobiles dans la distribution des produits d'assurance, le traitement et règlement des sinistres

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.