Congo-Brazzaville: Formation et Emploi - L'ACPE et la société Hong Xing Glass Congo signent un contrat-programme

La directrice générale de l'Agence congolaise pour l'emploi (ACPE), Noelley Oyabiki Iwandza, a effectué le 21 avril une visite de travail à la verrerie en construction à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville.

Le contrat-programme entre l'ACPE et Hong Xing Glass Congo a pour objectif d'évaluer les besoins en main-d'œuvre congolaise et les mesures d'accompagnement pour un transfert durable de compétences. C'est un facteur clé, selon l'ACPE, pour la diversification de l'économie.

« Cette usine est la plus grande du Congo. Elle a également une vocation sous-régionale et représente un véritable vivier d'emplois pour les jeunes. Notre visite a eu pour objectif de se rendre compte des différents métiers et filières dont l'usine a besoin. Ensuite, nous mettrons à sa disposition du personnel qualifié qui à son tour procédera par le transfert de compétences », a déclaré Noelley Oyabiki.

« Nous remercions nos partenaires pour l'investissement colossal et pour leur engagement à accompagner le transfert de compétences vers les jeunes congolais. C'est une industrie énorme qui va générer des débouchés, non seulement dans les métiers du bâtiment, mais aussi dans d'autres », a-t-elle ajouté.

En outre, la directrice générale de l'ACPE a encouragé les jeunes à continuer de s'informer sur le site de l'ACPE, en vue d'explorer les opportunités auprès des conseillers, mais aussi de s'approprier des changements qui s'opèrent.

Le contrat-programme qui s'inscrit dans le cadre des missions de l'ACPE vise à assurer l'accès prioritaire des Congolais aux emplois directs et indirects, ainsi que le développement d'un écosystème autour de l'entreprise, dès le lancement des activités prévu en octobre prochain.

En effet, l'usine Hong Xing Glass Congo à vocation écologique s'étend sur une superficie de quinze hectares. Elle a également développé un système de recyclage des eaux.

Sur toute la chaîne de l'activité, Noelly Oyabiki a précisé que l'entreprise a adopté une approche axée sur le développement durable, en agissant dans le strict respect de l'environnement.

Pour sa part, le directeur général de la société Hong Xing Glass Congo, Liu Huan, a indiqué que, « 50% de techniciens chinois et 50% de travailleurs congolais seront recrutés. Après leur formation, les travailleurs congolais qualifiés seront chargés à leur tour d'enseigner et de former leurs concitoyens ».

Dès sa mise en activité, l'usine prévoit la création de cent-cinquante à deux-cents emplois directs et près de six-cents emplois indirects dans différentes filières (exploitation et approvisionnement en matières premières, sous-traitance, construction, création, distribution locale et sous-régionale) ; le transfert des nouvelles compétences liées aux corps de métier de la verrerie ; la création d'une chaîne de valeur de la transformation locale des matières premières à la commercialisation (approvisionnement des emballages dans les secteurs brassicoles et agroalimentaires).

L'usine contribuera également, selon l'ACPE, à l'amélioration du pouvoir d'achat des Congolais par la baisse des prix sur les produits verriers et les emballages des brasseries « made in Congo ».

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.