Ile Maurice: Accusé de vol dans un 'snack' un récidiviste ne quittera pas sa cellule de sitôt

Son casier judiciaire n'est point vierge. Il a à son actif, une condamnation pour dix accusations de 'breach of condition of release' et fait l'objet d'une accusation de 'murder' et de menace verbale.

Du coup, étant donné que le risque de récidiver est bel et bien présent, la magistrate Zeenat Bibi Cassamally de la Bail and Remand Court a refusé la semaine dernière, la demande de liberté conditionnelle du suspect Arvinda Rao Jeddedu, qui a été arrêté pour 'larceny made by two or more individuals whilst being masked and armed with offensive weapon'.

Selon l'acte d'accusation, armé et encagoulé, l'habitant de Montagne-Longue aurait fait irruption, en compagnie d'autres acolytes, dans un 'snack' à Ste-Croix, Port-Louis en menaçant le caissier et faisant main basse sur une somme de Rs 30 000 le 18 octobre 2020.

Réclamant la libération conditionnelle, Arvinda Rao Jeddedu, soutient qu'il souhaite voir ses quatre enfants et promet d'adhérer aux conditions imposées sur lui s'il est remis en liberté. Toutefois, l'enquêteur principal a expliqué en Cour que le suspect n'est pas à sa première inculpation devant la justice. Arvinda Rao Jeddedu est également accusé d'avoir tué un septuagénaire, en l'occurrence Premduth Ramdin en octobre 2020. Le planteur de 72 ans, habitant Montagne-Longue avait été retrouvé avec une profonde entaille à la jambe en bordure de route à Valton à quelques pas de sa plantation. Transporté à l'hôpital SSRN à Pamplemousses, il avait succombé à ses blessures.

«Non seulement est-il sous le coup d'une inculpation pour meurtre et menace verbale mais il a écopé, à plusieurs reprises, d'une condamnation pour 'aggravated larceny' en 2019 et 2020. Ce qui explique qu'il n'a jamais respecté les conditions de la cour et la police craint fortement qu'il commet d'autres offenses s'il obtienne une caution,» explique le policier.

Pour toutes ces raisons, la Dr Zeenat Bibi Cassamally a rejeté la demande du suspect.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.