Ile Maurice: Consultations prébudgétaires - Le ministre des Finances rencontre les transitaires

communiqué de presse

Le ministre des Finances, de la Planification et du Développement économiques, Dr Renganaden Padayachy, a eu une réunion, cet après-midi, à Port Louis, avec les représentants de l'Association Professionnelle des Transitaires de l'Ile Maurice (APT), dans le cadre des consultations prébudgétaires.

Dans une déclaration après la réunion, le vice-Président de l'APT, M. Gupta Gopaul, a parlé des problèmes ainsi que des demandes de l'Association. Il a fait ressortir que l'une des demandes est d'amender la Customs Regulation 19 (Section 8) afin de protéger l'industrie du fret des perturbations opérationnelles, qui sont les plus susceptibles de provoquer des pertes d'emplois et des liquidations d'entreprises en cette période de crise économique mondiale sans précédent.

La création d'une Multi-Stakeholder Trade Facilitation Alliance, comprenant des organismes tels que la Mauritius Revenue Authority (MRA), le département des douanes, l'APT, la Mauritius Chamber of Commerce and Industry et l'Economic Development Board, entre autres, est selon M. Gopaul, une nécessité. Cela, a-t-il dit, afin de pouvoir aligner les objectifs individuels des parties prenantes et permettre le développement de valeurs partagées pour une plus grande efficacité.

De plus, a indiqué M. Gopaul, l'APT propose d'envisager de ne plus autoriser les agents maritimes à effectuer des activités de fret et de logistique qui sont définies selon la Customs Act et la Customs Regulations Act. Les agents maritimes devront se concentrer uniquement sur leur activité principale. Il est d'avis qu'il faut aussi donner plus de pouvoir à la MRA de manière à imposer des sanctions à certaines sociétés de fret parfois malhonnêtes, au lieu de réglementer les tarifs déjà compétitifs pratiqués par la plupart des sociétés de fret.

En outre, le vice-Président de l'APT a souligné que les autres propositions faites au grand argentier consistent à : encourager le gouvernement à discuter de la question des taux de fret mondiaux avec les agents maritimes à Maurice ainsi qu'avec leur siège respectif basé à l'étranger ; entreprendre des actions correctives afin d'améliorer la productivité portuaire tout en élaborant un plan à long terme avec les autorités portuaires concernées ; envisager d'augmenter progressivement le nombre de vols commerciaux à destination et en provenance de Maurice ; et apporter une plus grande clarté concernant la reprise prévue des vols.

Plus de: Government of Mauritius

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X