Angola: João Lourenço déplore la mort du Président du Tchad

Luanda — Le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, a déploré, ce mercredi, la mort du Président du Tchad, Idriss Déby Itno, survenue ce mardi, après avoir été blessé au front.

Dans un message de condoléances adressé au président du Conseil militaire de transition du Tchad, Mahamat Idriss Déby, l'homme d'État angolais exprime avoir été surpris par cet événement, qui enlève tragiquement une personnalité politique d'envergure, qui a su assumer des positions de leadership ferme comme chef de l'Etat, dans les processus complexes qui se déroulent dans la région du Sahel et en Afrique centrale.

«J'ai le devoir douloureux de vous présenter, au nom de l'Exécutif angolais et en mon nom propre, nos plus sincères condoléances pour la mort de Son Excellence Idriss Déby Itno, Président du Tchad», lit-on dans le message.

João Lourenço souligne qu'avec la mort d'Idriss Déby Itno, le continent africain a perdu un homme d'État déterminé à construire une Afrique forte, cohésive et indépendante, centrée sur le développement et le progrès social de ses peuples.

«Votre Excellence, je vous prie de présenter mes condoléances à la famille endeuillée et aux personnes les plus proches du défunt. Veillez agréer l'expression de mes sentiments de solidarité en cette heure de douleur et de deuil pour votre nation », a souligné le Chef de l'Etat.

Idriss Déby Itno, dont le pays est l'un des Etats membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), est décédé mardi des suites de graves blessures reçues alors qu'il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord, un jour après avoir été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle du 11 avril.

Né à Berdoba (Tchad), le 18 juin 1952, le maréchal Idriss Déby était président du Tchad depuis 1990 et leader du Mouvement patriotique du salut.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.