Algérie: Plusieurs journalistes dans le collimateur de la justice

Karim Tabbou, homme politique algérien, figure du Hirak, il est plusieurs fois arrêté et incarcéré en 2019. L’Algérie connaît un acharnement sans précédent contre les militants et les journalistes du Hirak.

Le journaliste Noureddine Tounsi a été condamné à un an de prison ferme mercredi 21 avril. Il était détenu depuis septembre dernier pour avoir dénoncé sur les réseaux sociaux des malversations au port d'Oran.

Cette condamnation intervient alors qu'une autre affaire soulève l'indignation : la mise en détention du correspondant du journal Liberté à Tamanrasset dans le sud du pays. Rabah Karèche a été interpellé après avoir couvert une manifestation publique locale. Il lui est reproché d'avoir diffusé de fausses informations pouvant porter atteinte à la sécurité publique.

Donc en fait ce qui vient de se passer c'est le couronnement un peu de cette politique d'intimidation, au lieu d'aller sur les écrits journalistiques comme ils n'ont rien trouvé à redire, ils sont allés fouiller dans sa page Facebook en tentant de lui coller des trucs franchement invraisemblables.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X