Ile Maurice: Bloqués à Maurice - Un autre vol possible pour les Rodriguais le 3 mai

Ils sont bloqués à Maurice depuis 43 jours et attendaient une planche de salut. Dimanche, plus de 60 Rodriguais des 443 ont regagné leur île après une première tentative ratée due à la présence d'un Google Loon dans le ciel. Ce premier groupe comprenait des fonctionnaires de la Santé et des sportifs. Le prochain voyage retour est prévu autour du 3 mai, dépendant du cours des choses.

C'est ce que nous explique Christian Leopold, porte-parole des Rodriguais bloqués à Maurice et enseignant dans un collège privé à Rodrigues. Il fait partie de ceux qui ne peuvent regagner leur île. «C'est l'Assemblée régionale de Rodrigues (ARR) qui établit la liste en fonction des priorités de ceux qui doivent rentrer en premier», explique-t-il. Il avoue comprendre pourquoi le personnel de la Santé figure parmi les premiers rapatriés. Concernant le prochain rapatriement, la formule se fera par groupes. 120 Rodriguais ont été conduits en centre de quarantaine lundi, 60 à l'hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes et 60 à l'hôtel Attitude à Trou-d'Eau-Douce.

Les 120 prochains qui rentreront incluent des fonctionnaires et des personnes malades. Ils feront 14 jours de quarantaine à Maurice et une fois arrivés à Rodrigues, ils feront sept jours de quarantaine additionnels avant de retrouver leur famille et leurs amis. Des 443 bloqués à Maurice au début, après le premier vol, il en reste 383. «J'espère être dans les prochains 120 après ce deuxième groupe à retrouver mon pays et ma famille», explique Christian Leopold.

L'enseignant déplore cependant une opacité dans les informations sur les prochains vols, car c'est l'ARR qui s'occupe de tout. «Je ne sais pas comment se fait la liste des personnes prioritaires pour rentrer mais bon, le plus important, c'est de pouvoir revenir chez nous.» Quand les prochains 120 Rodriguais auront regagné leur île début mai, ils ne seront plus que 263 à Maurice à attendre avec une lueur d'espoir de bientôt retrouver leur famille.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.