Madagascar: Tanambe - Incendie à la centrale électrique de la Jirama

La centrale électrique de la Jirama à Tanamabe, dans le district d'Amparafaravola, a pris feu dans la nuit de mardi à mercredi, vers une heure du matin.

Les éléments de la gendarmerie, avec les fokonolona et les autorités locales, sont vite arrivés sur place. D'après l'enquête sommaire auprès du responsable de la Jirama, cet incendie est dû à un court-circuit électrique. Pour éteindre les flammes, les fokonolona ont aspergé d'eau les flammes en utilisant des seaux. Ces derniers ont lutté contre le feu pendant environ deux heures. L'incendie a été maîtrisé quatre heures plus tard. Toujours selon notre source locale, l'origine du sinistre était purement accidentelle.

Toutefois, l'hypothèse d'un sabotage n'est pas à écarter dans cet incident. Une enquête a donc été ouverte par les forces de l'ordre. Plus de peur que de mal, cet incendie à Tanambe n'a fait aucune victime, mais jusqu'à quand les coupures d'électricité dureront-elles ? Tout le personnel de la gendarmerie de Tanambe a été mobilisé pour secourir et protéger les biens aux alentours du site. La sécurité de la caserne a également été renforcée car cette centrale électrique se trouve à environ 100 mètres de la brigade de Tanambe. Les recherches sur l'origine de l'incendie continuent, selon les forces de l'ordre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.