Madagascar: Mesures sanitaires - L'opposition organise une manifestation "sarom-bilany"

Une réunion préparatoire dirigée par le Secrétaire général du TIM, Rina Randriamasinoro, et le député d'Antsimondrano, Alain Ratsimbazafy, a eu lieu hier au Magro Tanjombato.

Un appel à la rébellion. C'est ainsi que les partisans du pouvoir en place qualifient la manifestation que l'opposition envisage d'organiser demain à Antananarivo. En effet, les députés et leaders de l'opposition se regroupant au sein du mouvement Miara-manonja appellent les tananariviens à organiser une manifestation au niveau de leurs quartiers respectifs ce vendredi. L'objectif serait de faire du bruit en se servant des couvercles de marmites et des ustensiles de cuisine, de sifflets, de klaxons et de cris pour contester les mesures annoncées par le président de la République et le gouvernement Ntsay dans la gestion de la pandémie de Covid-19. Des mesures que Maître Hanitra Razafimanantsoa, Fidèle Razara Pierre et consorts qualifient d' « incohérentes, irréfléchies et insensées ». L'opposition trouve « aberrant » notamment l'idée de fermer les églises et de suspendre les activités scolaires alors que les grandes surfaces et les marchés sont autorisés à ouvrir. Elle remet également en cause le confinement total durant le weekend. La manifestation de demain vise donc à mettre la pression sur les autorités afin de laisser circuler librement la population.

Mobilisation virulente. D'après les informations, c'est le parti « Tiako i Madagasikara » de l'ancien président Marc Ravalomanana qui serait à l'origine de ce mouvement. Pour l'heure, le « Rodoben'ny Mpanohitra ho an'ny Demokrasia eto Madagasikara » (RMDM) ne serait pas impliqué dans l'organisation. Une mobilisation des antennes du parti TIM au niveau des Fokontany serait envisagée. Les responsables prévoient une organisation plus virulente au niveau de certains quartiers, entre autres à Andohatapenaka, Ampefiloha, Andavamamba et quelques Fokontany du 1er arrondissement. Hier, une réunion préparatoire a eu lieu dans l'enceinte du Magro Tanjombato. Une réunion restreinte dirigée par le Secrétaire général du « Tiako i Madagasikara », Rina Randriamasinoro, et le député d'Atsimondrano, Alain Ratsimbazafy. D'après une source proche du parti, les consignes relatives à ce « fanapoahana sarom-bilany » vont être données durant l'émission Miara-manonja de ce jour.

Opposition responsable. En tout cas, alors que le mouvement est encore au stade des préparatifs, l'opposition est fortement critiquée sur les réseaux sociaux et accusée d' « opposition non constructive ». Bon nombre d'observateurs estiment qu'organiser une manifestation de contestation ne constitue pas une priorité en cette période de crise sanitaire. En outre, les rassemblements engendrent toujours des risques de propagation rapide du virus. Au lieu de limiter ses actions dans la contestation et d'encourager la population à passer outre les mesures sanitaires, une opposition responsable doit aussi apporter sa contribution pour protéger les Malgaches face aux risques engendrés par la Covid-19, peut-on lire sur différents réseaux sociaux. Il est à noter que depuis le début de la crise sanitaire, ni le RMDM ni le « Tiako i Madagasikara » n'ont effectué d'action sociale pour venir en aide aux plus démunis et aux familles nécessiteuses. Quoi qu'il en soit, lors des manifestations de demain, les forces de l'ordre seront certainement présentes pour prévenir les éventuels débordements. A suivre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.