Congo-Kinshasa: Kinshasa - Wamkele Mene révèle les défis à la mise en œuvre de la ZLECAF

Le Secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), Wamkele Mene, a indiqué mardi 20 avril à Kinshasa les défis à relever pour la mise en œuvre de la ZLECAF, notamment la mise en place des lois douanières relatives à cette zone et l'éradication des facturations frauduleuses.

« Je pense que le plus grand défi, ce sont surtout les procédures douanières. Les pays ont des frontières qui sont effectivement enfermées. Et le défi est que quel que soit le coin le plus éloigné du pays, que l'officier douanier soit en même de mettre en œuvre des lois douanières relatives à la ZLECAF », a déclaré M. Wamkele.

Selon lui, le deuxième défi est aussi lié aux douanes. « Nous devons effectivement essayer de booster les capacités de nos douanes pour nous assurer que nous prévenons le chargement des pays tiers qui ne font pas partis de la ZLECAF. Nous devons nous assurer que nous empesons des facturations frauduleuses. Et nous devons aussi nous assurer que la ZLECAF ne nous conduit pas à la perte des emplois par rapport aux biens qui vont nous parvenir des pays tiers », a-t-il poursuivi.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.