Tchad: Avec la mort d'Idriss Deby Itno, l'ONU perd un « partenaire essentiel », a déclaré Antonio Guterres

L'ONU a salué la mémoire du défunt président tchadien, Idriss Deby Itno, mort le 20 avril des suites de blessures, alors que sa réélection à la tête du pays venait d'être annoncée.

Dans une déclaration, le secrétaire général a annoncé avoir été « profondément attristé par la nouvelle du décès du président tchadien Idriss Déby Itno », le 20 avril. « Le président Idriss Deby Itno était un partenaire essentiel pour les Nations unies et a contribué de manière significative à la stabilité de la région, en particulier dans le cadre des efforts de lutte contre le terrorisme, l'extrémisme violent et le crime organisé au Sahel », a déclaré le porte-parole du patron de l'ONU. Le Tchad est l'un des plus grands contributeurs de troupes aux opérations de paix de l'ONU. Près de 1.500 soldats tchadiens ont servi comme Casques bleus fin février au sein de la Minusma dont il est le 2e plus grand fournisseur de troupes. Le Tchad a participé également à la Force conjointe du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie Niger et Tchad) dont il assure actuellement la présidence.

Au pouvoir depuis décembre 1990, Idriss Déby Itno est mort des suites de blessures reçues alors qu'il visitait le week-end dernier ses troupes engagées dans des combats contre des rebelles, a annoncé le porte-parole de l'armée, le général Azem Bermandoa Agouna. Sa mort a été annoncée le jour même de l'annonce de sa réélection à un 6e mandat présidentiel. Antonio Guterres a adressé ses plus sincères condoléances à sa famille, ainsi qu'au peuple et au gouvernement du Tchad. « En ces moments difficiles, les Nations unies soutiennent le peuple tchadien dans ses efforts pour bâtir un avenir pacifique et prospère », a souligné le porte-parole du secrétaire général. Le président de l'Assemblée générale des Nations unies, Volkan Bozkir, a également adressé ses plus sincères condoléances au peuple tchadien à la suite du décès du président tchadien. Il a annoncé qu'il convoquerait bientôt une réunion de l'Assemblée générale pour rendre hommage à la mémoire du chef d'Etat tchadien.

Des besoins humanitaires se profilent au Tchad

Le Tchad connaît actuellement des besoins humanitaires liés au conflit dans le bassin du lac Tchad, ainsi que par les effets du changement climatique. « (Les Nations unies) et (leurs) partenaires poursuivent leurs opérations dans ce pays d'Afrique centrale pour aider les communautés touchées », a indiqué le porte-parole du secrétaire général de l'ONU. Le plan de réponse humanitaire du pays requiert un financement d'environ 617 millions de dollars pour 2021. À ce jour, il n'est financé qu'à hauteur de 6%. Au cours des neuf premiers mois de l'année 2020, les Nations unies ont atteint au moins 2,2 millions de personnes avec une aide humanitaire au Tchad qui accueille également un certain des réfugiés des pays limitrophes.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.