Ile Maurice: Parlement - Nominations et décès de nourrissons préoccupent

Ils sont prêts pour la séance de mardi prochain. Les députés de l'opposition ont déjà déposé leurs questions au bureau de la clerk de l'Assemblée nationale hier matin. Comme c'est le cas depuis plusieurs mois déjà, plusieurs questions seront consacrées au Covid-19. Cependant, il y aura d'autres interpellations touchant l'actualité. À titre d'exemple, le député du Parti travailliste (PTr) Patrick Assirvaden, a une question sur le Consultation paper circulé par l'Information and Communication Technologies Authority dans le but d'amender l'ICT Act pour contrôler les réseaux sociaux.

La décision du Conseil des ministres prise vendredi pour l'importation de 400 tonnes de poisson inquiète également des élus. Arianne Navarre-Marie, du Mouvement militant mauricien (MMM), ainsi que les députés Fabrice David du PTr et Patrice Armance du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), veulent en savoir plus. D'autant qu'ils sont tous des députés de Pointe-aux-Sables, où il y a une grande communauté de pêcheurs, qui s'opposent à cette décision. Pour sa part, le Dr Farhad Aumeer, membre du PTr, s'intéresse aux opérations de sauvetage en mars lors du naufrage du Lu Rong Yuan 588 sur les récifs de Pointe-aux-Sables. La disponibilité des hélicoptères de la police pour ce type d'intervention figure également parmi ses questions. Pour sa part, Stéphanie Anquetil veut des renseignements sur les allégations de maltraitance rapportées dans un shelter pour filles dans la région de Quatre-Bornes. Une autre question concernant la diffusion d'une vidéo faite à l'intérieur de ce centre d'accueil est aussi prévue.

Au MMM, la députée Joanna Bérenger revient sur les différents cas de vols de pierres ayant une valeur culturelle. L'élue veut connaître les mesures prises par le gouvernement pour protéger ces patrimoines nationaux. Les différentes nominations feront également l'objet d'interrogations. D'abord, Mahend Gungapersad veut savoir si Vel Putchay, secrétaire permanent au ministère de l'Education, siège sur les conseils d'administration de la Higher Education Commission, de l'Université de Technologie et de l'Université des Mascareignes. Et si tel est le cas, le député veut connaître les conditions attachées à sa nomination. Toujours chez les travaillistes, Ehsan Juman a une question concernant le recrutement de Sarah Rawat-Currimjee par le bureau du Premier ministre alors qu'Osman Mahomed s'interroge sur le recrutement du Deputy Chief Executive Officer de la State Bank of Mauritius. La nomination des membres du Medical Negligence Standing Committee figure aussi parmi les questions du Dr Aumeer. Une question sur les membres de la Gambling Regulatory Authority sera aussi posée par Patrice Armance.

Et à Pravind Jugnauth, le député Aadil Ameer Meea demandera le nombre d'infractions pour excès de vitesse détectées par les speed cameras de juin 2019 ou juillet 2020. Ce même député aura une question adressée à Renganaden Padayachy sur les emprunts que le gouvernement a octroyés au corps parapublic et au privé.

Dans le secteur de la santé, Franco Quirin a une question sur la protection contre le VIH des personnes à risque, alors que Stéphanie Anquetil veut connaître le protocole d'accouchement pour les mort-nés et les grossesses extra-utérines. Ehsan Juman et Arianne Navarre-Marie ont une question plus précise sur le décès d'un bébé lors d'un accouchement le 13 avril. Dans le même registre, Salim Abbas Mamode, du PMSD, veut avoir le nombre de mort-nés enregistrés dans les hôpitaux publics et s'il y eu des enquêtes suivant ces décès. Ce même député veut connaître le nombre des personnes n'ayant pas la nationalité mauricienne qui travaillent à Agalega.

La fièvre aphteuse affectant le cheptel rodriguais et les travaux routiers à la hauteur du rond-point de Phoenix sont deux de quatre questions de Kushal Lobine. Au PTr, Michael Sik Yuen a une question sur les zones inondables de Curepipe. Pour sa part, le député du MMM Deven Nagalingum a déposé quatre questions nécessitant des réponses écrites. L'une d'elles concerne la publication du rapport du Pay Research Bureau et une autre des travaux dans la région de Rose-Hill.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.