Ile Maurice: Assassinat de Manan Fakhoo - Le représentant de la prison devra s'expliquer en cour

Multazaam Sadulla, impliqué dans l'enquête portant sur l'assassinat de Manan Fakhoo, s'est présenté devant la cour de district de Rose-Hill hier mercredi 21 avril dans le cadre des débats sur sa motion de radiation d'accusation provisoire de 'conspiracy to commit murder'. Mais ses avocats, Mes Nabiil Shamtally et Narghis Bundhun ont eu la surprise de constater qu'il a eu le crâne et la barbe rasés. Cela, après avoir été transféré de la cellule policière à la New Wing Prison de Beau-Bassin.

Ainsi, les deux avocats ont présenté une motion soutenant que de tels changements physiques ne peuvent être appliqués à leur client de 26 ans. Ils affirment qu'en tant que suspect et non accusé, Multazaam Sadulla jouit toujours de la présomption d'innocence. Les avocats ont sommé le représentant de la prison à venir expliquer la raison pour laquelle le suspect a eu la barbe et le crâne rasé L'affaire sera appelée lundi le 28 avril.

Outre, cette motion, les avocats ont contre-interrogé l'assistant superintendant of police (ASP) Ghoorah de la Major Crime Investigation Team (MCIT). Ce dernier devait expliquer la raison pour laquelle ladite accusation a été déposée contre Multazaam Sadulla. Les plaidoiries se poursuivront lundi prochain.

L'autre suspect, Yassiin Meetou, a pour sa part réclamé la libération conditionnelle mais le magistrat Vignesh Ellayah a attiré l'attention de son avocat sur les preuves dont dispose la police dans cette affaire. Du coup, l'homme de loi a demandé du temps pour indiquer s'il compte aller de l'avant avec sa motion.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.